Sélection de la langue

Recherche

Candido Pomar (Ph. D.)

Candido Pomar, Ph. D. banner texte : Nous avons un grand champ d'action
Candido Pomar, Ph. D.

Candido Pomar (Ph. D.)

Chercheur scientifique - Analyste de système - Spécialiste en nutrition de précision et modélisation

Centre de recherche et de développement de Sherbrooke

Pourquoi êtes-vous devenu scientifique?

J’ai toujours eu un intérêt pour l’alimentation des animaux et, pendant que je menais des recherches pour aider des producteurs à élaborer des aliments optimaux pour des cheptels de porcs, j’ai constaté que les besoins en éléments nutritifs variaient beaucoup d’un porc à l’autre. Je me suis intéressé à la possibilité de donner aux porcs juste ce dont ils ont besoin — rien de plus — pour obtenir une croissance et une rentabilité optimales.

Nous vous présentons Candido Pomar (Ph. D.)

Transcription de la vidéo

*NOTE: La vidéo a été enregistrée avant la mise en place des mesures d'éloignement sanitaire du gouvernement du Canada. Les Canadiens sont invité à continuer de suivre les directives de sécurité liées à la COVID-19.

[Une musique techno commence à jouer. Un troupeau de porcs mange dans une porcherie.]

Candido Pomar : Pas tous les animaux mangent de la même manière.

[Les porcs se pressent le nez entre les barreaux de leur enclos.]

Quand vous regardez à l'intérieur d'un troupeau, il y a beaucoup de variation.

[Les porcs mangent dans des postes d'alimentation distincts.]

Vous avez dans un groupe des animaux qui sont 70 kilos…

[Un porc bien en chair vient de finir de manger dans son enclos.]

…et au même temps vous avez des animaux qui font 120 kilos.

[Candido Pomar discute avec deux personnes dans le couloir d'une station de recherche.]

Alors comment vous faites pour déterminer un aliment qui convient à tous? Bien, il n'existe pas.

[De petits porcs interagissent dans un enclos à l'extérieur duquel se trouvent des bacs de nourriture.]

Chaque animal a des besoins différents, on doit les produire.

[Un éleveur prend une poignée de nourriture.]

Est-ce qu'on est capable de donner à chaque animal la quantité de nutriments dont on a besoin?

[Un travailleur portant une combinaison orange pousse un chariot rempli de nourriture dans un couloir. Il met la nourriture dans des nourrisseurs.]

Et c'est ça qu'on a développé dans les dernières années.

[Candido, devant un imposant nourrisseur, se croise les bras et sourit. Du texte apparaît au bas de l'écran.]

Texte à l'écran : Sherbrooke, Québec

[Plan de Candido qui donne une entrevue dans son laboratoire. Du texte apparaît au bas de l'écran.]

Texe à l'écran : Candido Pomar, Ph. D., Chercheur scientifique – l'alimentation du porc, Agriculture et Agroalimentaire Canada

Je suis Candido Pomar. Je suis chercheur scientifique.

[Candido sort d'une bibliothèque et descend un couloir.]

Mon champs d'expertise principal c'est l'alimentation du porc. Aujourd'hui on a développé ce qu'on appelle l'alimentation de précision.

[Des données clignotent sur un nourrisseur de précision intelligent.]

Des machines capables de donner à chaque porc l'aliment dont nous on sait qu'il a besoin.

[Les porcs mangent la nourriture distribuée par les nourrisseurs de précision intelligents.]

On collecte beaucoup d'information des animaux.

[Gros plan sur un porc mangeant dans une mangeoire alimentée par un nourrisseur de précision.]

On a besoin de cette information pour les nourrir. Mais cette information peut servir à d'autres choses. Et là où on se rend compte qui a le plus de potentiel c'est l'identification rapide, très rapide, des animaux malades.

[Candido parle des habitudes alimentaires des porcs.]

Un animal, il a tendance à maintenir toujours sa façon de manger.

[Des chercheurs travaillent à leur ordinateur.]

On peut montrer à l'ordinateur à reconnaitre ce comportement et identifier quand il y a un changement de comportement. Un producteur doit surveiller quelques milliers de porcs, c'est très difficile de savoir quand un animal ou deux sont malades. Il va le savoir quand beaucoup d'animaux sont malades.

[Candido se dirige vers une porte et l'ouvre.]

Nous, on va pouvoir identifier, séparer, isoler ces animaux rapidement et intervenir.

[Une éleveuse souriante tient un jeune porc dans ses bras.]

Et même identifier quelle est la bonne intervention de façon personnalisée. L'impact de nos recherches se répercute partout.

[Plan d'un écran blanc sur lequel apparaît du texte.]

Texte à l'écran : Pour en savoir plus, visitez agr.gc.ca/champs-scientifiques. Nous avons un grand champ d'action.

[Le mot-symbole Canada apparaît. La musique techno s'estompe.]

Profil

Qu'est-ce qui vous plaît le plus dans votre travail?

Il y a beaucoup de choses que j'aime dans mon travail. Le sentiment que nous aidons les producteurs à réduire les coûts de production, à diminuer l'impact sur l'environnement et bien d'autres choses est un aspect important de notre travail.

Cependant, c'est le fait de travailler avec des jeunes qui est le plus stimulant! Pour moi, c'est un privilège d'être entouré de jeunes étudiants motivés qui rêvent et qui cheminent pour devenir de grands professionnels, des professeurs d'université ou des chercheurs de renom.

Quel est le fait le plus intéressant dans votre domaine de la science?

Relever le défi de mieux comprendre le métabolisme des animaux pour développer des méthodes de production innovantes qui aideront les producteurs à résoudre leurs problèmes de production. L'industrie de l'élevage doit continuellement s'adapter non seulement aux changements des règles commerciales nationales et internationales, mais aussi, de plus en plus, à une société où les exigences en matière de bien-être animal et les normes environnementales sont de plus en plus strictes. Nos recherches sont essentielles pour aider les producteurs à relever ces défils.

Quelle est la question la plus courante que l'on vous pose sur votre travail?

« Cette approche de production est-elle réaliste? Combien va coûter l'équipement? Quel sera le retour sur l'investissement? »

Qui a inspiré votre carrière ou qui est votre idole?

Marie Curie.

Quel est votre plat préféré?

La morue salée.

Une meilleure qualité de viande, un porc à la fois

Le Canada est reconnu comme un producteur de porc de haute qualité, tant au pays qu'à l'étranger. Fidèles à leur réputation, les producteurs de porcs canadiens accordent la priorité au traitement et à la santé des porcs utilisés dans la production de viande.

Candido Pomar, Ph. D., scientifique d'Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC), a consacré sa vie à créer de meilleures solutions qui tiennent compte du bien-être des animaux. « La meilleure viande provient de porcs qui sont bien traités, explique M. Pomar. Les éleveurs doivent trouver un équilibre entre l'efficacité de l'alimentation et le bien-être et la santé des porcs. »

« Cependant, le bon équilibre est difficile à atteindre. Pas assez de nutriments, et la prise de poids n'est pas efficiente; trop de nutriments, et les porcs excrètent plus de nutriments qu'ils ne le devraient. Si les porcs excrètent trop de nutriments, cela peut avoir un effet négatif sur l'environnement. »

Une équipe de recherche d'AAC dirigée par M. Pomar au Centre de recherche et de développement de Sherbrooke a découvert qu'il est possible de contrôler la prise de poids en donnant à chaque porc un régime alimentaire unique qui répond à ses besoins en nutriments. L'équipe a mis au point un nouveau processus d'alimentation fondé sur cette constatation.

« Le processus s'appelle l'alimentation de précision et c'est l'un des moyens les plus prometteurs de produire une viande de porc de haute qualité qui ne compromet pas le bien-être des porcs », décrit M. Pomar.

L'alimentation de précision consiste à munir chaque porc d'une étiquette d'oreille unique qui est reliée à un ordinateur. À l'heure du repas, les porcs s'approchent des stations d'alimentation, qui captent les étiquettes d'oreille. L'ordinateur reconnaît chaque porc et lui donne une quantité personnalisée de nourriture, choisie spécialement pour lui afin de répondre à ses besoins nutritionnels.

Non seulement l'ordinateur garde en mémoire le régime alimentaire spécial de chaque porc, mais il sert également à prévenir les maladies.

« L'ordinateur enregistre si les porcs mangent toute leur nourriture, explique M. Pomar. Cela aide l'éleveur à détecter les premiers symptômes de maladie chez les porcs individuels, sans avoir à traiter l'ensemble du troupeau. »

Grâce à l'alimentation de précision, les producteurs sont en mesure d'élever leurs porcs d'une manière qui favorise le bien-être, est plus bénéfique pour l'environnement et donne une viande de porc de qualité supérieure. Les principes de l'alimentation de précision élaborés dans le laboratoire de M. Pomar sont utilisés par de nombreuses grandes entreprises d'élevage. Des négociations sont en cours pour conclure un accord de collaboration afin de commercialiser le système automatisé dans un avenir proche.

Autres travaux scientifiques en agriculture et agroalimentaire

Christopher Garnham (Ph.D.)
Christopher Garnham (Ph.D.)

Découvrez comment les scientifiques cherchent à transformer certaines maladies des cultures en antitoxines inoffensives pour mieux protéger nos aliments.

Heather McNairn (Ph. D.)
Heather McNairn (Ph. D.)

Découvrez comment les scientifiques collaborent avec la NASA à l'amélioration des données sur l'humidité du sol nécessaires à la croissance des cultures canadiennes.

Champs scientifiques
Home

Rencontrez nos scientifiques, découvrez leur travail et l'importance de leur recherche pour vous.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :