Sélection de la langue

Recherche

Cinquième réunion de la Table ronde sur la santé des abeilles : Compte rendu des décisions

25 janvier 2017 – Ottawa, Ontario

Remarques préliminaires

Andrea Johnston et Rod Scarlett souhaitent la bienvenue aux membres, y compris aux deux nouveaux représentants des jeunes, Gabriela Sauer (4-H Canada) et Lauren Parks (Table pancanadienne de la relève agricole).

Rod Scarlett souligne les réalisations de la dernière année, notamment la collaboration avec « Honey Bee Health Coalition » (HBHC) des États-Unis pour l'évaluation des nouveaux varroacides et la publication de nouvelles ressources et de nouveaux outils produits par la Table ronde sur la santé des abeilles (TRSA).

Faits récents et questions émergentes

Connie Hart de l'Agence de réglementation de la lutte antiparasitaire (ARLA) fait le point sur les réévaluations des néonicotinoïdes imidaclopride, clothianidine et thiaméthoxame. Certains membres craignent que les solutions de rechange potentielles aux néonicotinoïdes posent un risque encore plus grand pour les abeilles. Mme Hart annonce aussi que l'ARLA a publié les « Déclarations d'incidents impliquant des abeilles de 2012-2016 » le 25 janvier 2017. Ce document donne un aperçu des déclarations d'incidents impliquant des abeilles domestiques reçues par Santé Canada entre 2012 et 2016.

Prochain cadre stratégique

Les membres de l'industrie commentent le Prochain cadre stratégique (PCS) du point de vue de la santé des abeilles et du commerce du miel. Voici les principaux points soulevés :

Voir Annexe C pour obtenir des commentaires plus détaillés.

Stratégie sur les pollinisateurs

Rod Scarlett fait le point sur progrès réalisés par le Groupe de travail sur le contrôle des pesticides et propose de nouvelles mesures pour faire avancer ces travaux. Il recommande que le Groupe de travail examine et réoriente son mandat. Les membres sont d'accord et appuient également ses suggestions de demander au Groupe de travail d'examiner des options pour regrouper les sources d'information sur les pesticides ainsi que des moyens de promouvoir des activités pertinentes de recherche sur la santé des abeilles.

Rod Scarlett indique que le groupe « Honey Bee Health Coalition » des États-Unis s'est attaqué à la lutte contre le varroa. Un document du HBHC publié en 2016 dresse la liste de différents composés potentiels ayant été évalués dans des laboratoires américains, et l'Association canadienne des professionnelles de l'apiculture (ACPA) a examiné les documents en tenant compte du contexte canadien. Rod indique que même si l'ARLA a homologué les bandelettes de fluméthrine Bayvorol, il est crucial d'évaluer d'autres composés et de trouver une solution éprouvée pour éviter d'autres dommages aux populations d'abeilles. Il affirme que l'appui soutenu de la TRSA sera précieux pour accélérer les travaux à mesure que des composés potentiels seront identifiés.

Dr Stephen Pernal fait le point sur le projet canadien de surveillance des abeilles domestiques. Cette enquête nationale vise à déterminer l'incidence et la distribution des organismes nuisibles, des agents pathogènes et des parasites qui affectent les abeilles domestiques, ainsi que d'établir la présence ou l'absence de menaces exotiques pour l'industrie apicole. Les résultats de l'enquête devraient permettre de faire en sorte que le Canada dispose de données rigoureuses sur la santé des abeilles recueillies systématiquement au moyen de méthodes semblables à celles utilisées par d'autres pays qui sont des chefs de file en matière d'apiculture. Les résultats des activités de 2016 liées à l'enquête seront publiés en avril 2017, et le projet prendra fin en mars 2018.

Dr Medhat Nasr informe la TRSA sur les stratégies provinciales de surveillance et sur le rapport de l'ACPA sur les « pertes dues à l'hivernage de 2016 (en anglais seulement) » . L'ACPA et les apiculteurs provinciaux publient chaque année un rapport sur les pertes subies durant l'hivernage et font la promotion des pratiques exemplaires de gestion auprès des apiculteurs de tout le Canada. En 2016, le taux moyen des pertes de colonies durant l'hiver a été de 16,8 %. La perte globale de colonies à l'échelle nationale est l'une des plus faibles depuis 2006-2007.

Les membres de l'industrie se disent satisfaits du document de la TRSA intitulé « Canadian Best Management Practices for Honey Bee Health (en anglais seulement) » publié en 2016. Ils acceptent d'aider à diffuser largement le guide au Canada et discutent de certaines options pour le faire, notamment en collaborant avec les détaillants d'équipement.

Victoria Wojcik a préparé un rapport sommaire du Pollinator Partnership auquel AAC a fait appel pour le Groupe de travail sur l'habitat et ses environs. Le rapport intitulé Aires de butinage et habitat de l'abeille domestique : programmes, pratiques de gestion et lacunes au Canada est bien accueilli par la TRSA, car il fournit différents outils et conseils aux apiculteurs.

AAC élaborera un plan de communications et le Groupe de travail sur les communications de la TRSA distribuera les documents d'information. On souligne que le soutien promotionnel des membres pour démarrer des projets doit faire partie de la stratégie.

Kevin Nixon indique que le Groupe de travail sur la nutrition n'a pas fait beaucoup parler de lui en 2016, mais qu'il surveille l'élaboration d'un nouveau sondage de la « Honey Bee Health Coalition » mené auprès des apiculteurs pour déterminer les lacunes au chapitre des connaissances. Kevin a demandé que les apiculteurs canadiens participent au sondage et espère que les résultats seront disponibles au printemps 2017. Les résultats du sondage pourraient appuyer les priorités et les indicateurs de ce groupe de travail en 2017. Kevin indique également que Purina fait des recherches et élabore de nouveaux produits concernant la nutrition des abeilles; l'entreprise aimerait parfaire ses connaissances sur la santé des abeilles pour répondre aux mêmes normes que ses autres produits pour animaux.

Produits et solutions

Leslie Farmer du Centre de la lutte antiparasitaire d'AAC fait le point sur l'approbation de trois nouveaux traitements pour lutter contre les ravageurs et les maladies de l'abeille :

  1. Le Lincomycine (antibiotique contre la loque américaine) est l'un des projets prioritaires du programme des médicaments vétérinaires à usage limité pour espèces mineures.
  2. L'homologation de HopGuard (varroa) est presque terminée.
  3. Les intervenants ont indiqué dernièrement que le produit Apilife VAR (varroa) était une priorité. Leslie fait observer que ce produit présente un intérêt, car il est le premier à utiliser des huiles naturelles comme le thym et l'eucalyptus.

Brian Innes passe en revue l'état de six différents modèles/outils de prédiction des ravageurs utilisés pour le canola. Les membres de l'industrie sont ravis des différents partenariats et collaborations en cours entre les producteurs et les apiculteurs. Des représentants des gouvernements provinciaux ont indiqué que les activités provinciales de surveillance des seuils sont nombreuses et qu'un nouvel outil d'évaluation des risques sera offert en Alberta au cours des prochains mois.

La science d'Agriculture et Agroalimentaire Canada à l'appui du secteur

Javier Gracia-Garza de la Direction générale des sciences et de la technologie d'AAC fait le point sur les priorités scientifiques du Ministère et explique les différents investissements ministériels et projets propres au secteur canadien de la santé des abeilles. L'industrie souligne l'importance d'une collaboration soutenue avec les spécialistes de l'abeille d'AAC et encourage également ce ministère à investir dans les ressources humaines pour poursuivre les travaux qui profitent à la communauté concernée par la santé des abeilles.

Recherche

Stephen Page et Victoria Wojcik proposent les prochaines étapes d'une stratégie de recherche. Ils ont examiné l'inventaire de recherche et les lacunes découlant du rapport de recherche 2016 préparé pour la TRSA et recommandent de transmettre le document à trois organisations cibles pour jeter les bases d'une discussion sur de possibles projets ou collaborations. La TRSA accepte de communiquer les priorités établies dans la stratégie de recherche à l'ACPA, au « Canadian Bee Research Fund » et à Project apis m.

Transfert des connaissances / Communications

Stephen Page fait le point sur l'estimation de la demande de services de pollinisation. Un questionnaire sera envoyé par courriel au printemps 2017; l'expertise et la rétroaction du secteur sur les prévisions proposées par culture seront sollicitées.

Debra Conlon signale que le Groupe de travail sur les communications a évalué en 2016 l'orientation du Groupe de travail et décidé de faire des intervenants de l'industrie le principal groupe cible. En 2017, le Groupe de travail participera à la création des plans de communication qui font la promotion des produits de la TRSA, comme les documents « Canadian Best Management Practices for Honey Bee Health » et « Planting Forage for Honey Bees in Canada (guide de plantation) » . Par exemple, le Groupe de travail peut offrir des conseils et étudier la possibilité d'établir des partenariats avec les détaillants pour couvrir les coûts d'impression et trouver des moyens de distribution.

Confiance du public

Andrea Johnston fait le point sur l'initiative visant à accroître la confiance du public. Les membres de l'industrie appuient généralement l'initiative dirigée par l'industrie sur le parcours du Canada pour gagner la confiance du public. Rod Scarlett signale que le Conseil canadien du miel a versé une petite contribution financière au « centre » chargé d'accroître la confiance du public afin d'en faciliter le démarrage, mais qu'il ne participera probablement pas aux réunions en raison de contraintes financières.

Planification stratégique de la Table ronde sur la santé des abeilles

Maxine Grier d'AAC fait une présentation sur les progrès réalisés par rapport au plan stratégique de la TRSA et sur les principales orientations suggérées pour les prochaines étapes. Depuis la réunion initiale de mars 2014 dans le cadre du Forum sur la santé des abeilles, la TRSA a examiné et adopté différentes approches pour mieux comprendre et pour améliorer la santé des abeilles domestiques au Canada. On demande aux membres de renouveler leur participation aux activités pour terminer le plan d'action initial et d'examiner la façon dont les orientations et la composition de la Table ronde devraient évoluer pour la suite des choses.

Tous les membres de l'industrie conviennent de l'utilité de la TRSA car elle offre d'excellentes occasions d'échanger de l'information et de collaborer à l'échelle de l'industrie et du gouvernement. Tous les participants affirment que l'amélioration de la santé des abeilles est un objectif à long collectif à long terme et ils s'engagent à maintenir leur participation à la Table ronde. Le contexte opérationnel a évolué; le mandat ne se limite plus au mode réactif et de gestion de crise et pourrait maintenant inclure les questions liées au miel.

Conclusion

La prochaine réunion de la Table ronde sur la santé des abeilles aura lieu le 24 janvier 2018 à Ottawa Ontario.

Annexe A – Mesures de suivi de la Table ronde sur la santé des abeilles

Point Mesures de suivi Responsable Échéance
5-1 Les commentaires de la Table ronde sur la santé des abeilles (TRSA) concernant le prochain cadre stratégique (PCS) seront transmis à l'équipe du PCS. AAC Février 2017
5-2 Le Groupe de travail sur les communications, avec l'aide d'AAC, dirigera l'élaboration d'un plan général de distribution et de promotion des documents « The Canadian Best Management Practices for Honey Bee Health » et « Planting Forage for Honey Bees in Canada (guide de plantation) ». AAC / Industrie Avril 2017
5-3 Le Groupe de travail sur l'habitat et ses environs collaborera avec le Groupe de travail sur les communications pour planifier et effectuer la diffusion du guide de plantation et du rapport d'analyse des lacunes du auprès de leurs groupes et partenaires respectifs. AAC / Industrie Avril 2017
5-4 Le Groupe de travail sur le contrôle des pesticides examinera le mandat et le plan de travail actuel pour s'assurer qu'il correspond à la capacité de la TRSA. Le Groupe de travail étudiera des suggestions précises de la TRSA en vue de créer une source unique d'information sur les pesticides. Il cherchera des occasions de collaborer avec les États-Unis et des moyens pour promouvoir la recherche appropriée. Industrie Mai 2017
5-5 Les priorités de recherche indiquées dans la stratégie de recherche seront communiquées aux trois organisations cibles – Association canadienne des professionnels de l'apiculture, « Canadian Bee Research Fund » et Project apis m. AAC Avril 2017
5-6 Les membres de la Table ronde participeront à d'autres discussions sur le renouvellement du plan stratégique de la Table ronde, et examineront notamment les Groupes de travail et les priorités actuelles ainsi que la façon d'intégrer les questions émergentes dans le plan. Un sondage sera mené pour obtenir le point de vue des membres et établir leurs priorités. AAC / Industrie Juin 2017
5-7 Le groupe d'examen sur le secteur du miel et de l'apiculture se réunira pour examiner le mandat qui a été approuvé par la TRSA en novembre 2016 et élaborera un plan de travail en vue de formuler une recommandation à la TRSA. Industrie Avril 2017

Annexe B – Participants

Coprésidents

Industrie

Gouvernements provinciaux

Gouvernement fédéral

Invités et conférenciers

Soutien fédéral

Observateurs des gouvernements provinciaux

Observateurs de l'industrie

Observateurs du gouvernement fédéral

Annexe C – Consultation sur le prochain cadre stratégique : Notes de discussion

Programmes

Marchés et commerce

Science et innovation

Généralités

Confiance du public

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :