Sélection de la langue

Recherche

Trente et unième réunion de la Table ronde sur la chaîne de valeur de l’industrie des produits de la mer : Compte rendu des décisions

6 et 7 février 2019 – Ottawa, Ontario

Points principaux

  • Le Pêches et Océans Canada (MPO) commencera au printemps 2019 à élaborer le projet de Loi fédérale sur l'aquaculture et le projet de règlements généraux sur l'aquaculture.
  • Les nombreuses possibilités de financement actuellement offertes au secteur de la pêche et de l'aquaculture ont été mises en évidence. Certaines associations sectorielles envisagent, le cas échéant, une collaboration pour leurs activités.
  • La TRCVIPM a convenu que la matrice des enjeux et des obstacles présentée par le Groupe de travail sur l'optimisation de la valeur était représentative des principaux problèmes de l'industrie et qu'un débat général de l'industrie sur les priorités et les mesures à prendre serait nécessaire comme prochaine étape.

Mot d'ouverture

  • Marco Valicenti, directeur général d'Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC), est accueilli en tant que nouveau coprésident gouvernemental par intérim de la Table ronde sur la chaîne de valeur de l'industrie des produits de la mer (TRCVIPM).
  • Les coprésidents annoncent que, conformément à la politique de la TRCV, ils créeront un comité directeur chargé de fournir des conseils et des directives quant aux enjeux liés à la TRCVIPM.
    • Mesure de suivi 31-1 : Les coprésidents informeront la TRCVIPM au sujet des membres du Comité directeur, qui reflétera de la diversité du secteur.
  • Un récapitulatif de la téléconférence de tous les présidents du 21 janvier 2019 est présenté, soulignant que le travail et le processus de revitalisation de la TRCV sont des sujets principaux. La réunion annuelle de tous les présidents avec les administrateurs généraux fédéraux aura lieu le 16 avril 2019. À la demande des coprésidents représentant l'industrie, elle se concentrera à nouveau sur quatre questions principales : la diversification des marchés, l'innovation, la réglementation et la main-d'œuvre.
    • Mesure de suivi 31-2 : AAC transmettra à la TRCVIPM des renseignements sur le Programme pilote d'immigration dans les communautés rurales et du Nord d'Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada.
    • Mesure de suivi 31-3 : AAC transmettra à la TRCVIPM un résumé de la réunion de tous les présidents du 16 avril 2019 après la rencontre.
  • En ce qui concerne le processus de revitalisation des TRCV, AAC note qu'il s'agissait d'une occasion de réfléchir à la manière dont les tables rondes pourraient être utilisées plus efficacement. Ce sujet sera discuté plus en détail lors de la réunion de tous les présidents en avril.

Améliorer la compétitivité du secteur : Regard vers l'avenir

  • Des renseignements sont fournis sur le Fonds stratégique pour l'innovation (FSI) d'Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE), un programme destiné à appuyer les approches à grande échelle bousculant l'ordre établi dans le domaine de l'automatisation et des technologies dans le secteur alimentaire.
    • Mesure de suivi 31-4 : AAC transmettra à la TRCVIPM le lien Web vers le FSI d'ISDE.
  • Le MPO fournit un aperçu des conclusions dans son nouveau rapport annuel, Perspectives jusqu'en 2027, qui fournit les prévisions de marché jusqu'en 2027 établies à l'aide du nouveau modèle de simulation du marché des fruits mer (SEASIM) du MPO.
  • L'industrie est invitée à donner son avis sur les anomalies ou sur les demandes concernant certains types de conclusions.
    • Mesure de suivi 31-5 : AAC et le MPO organiseront une téléconférence pour les membres de la TRCVIPM qui souhaitent discuter davantage du Modèle de simulation du marché des fruits de mer (SEASIM) et des Perspectives jusqu'en 2027.
  • Le MPO propose l'élaboration d'une nouvelle Loi fédérale sur l'aquaculture qui a reçu l'appui du Conseil canadien des ministres des pêches et de l'aquaculture. Les consultations sur le projet de loi commenceront au printemps 2019.
  • Dans le cadre de l'examen de la réglementation mené par le Secrétariat du Conseil du Trésor du Canada, le MPO cherche également à créer des règlements généraux sur l'aquaculture, qui regrouperaient et moderniseraient toutes les dispositions réglementaires propres à l'aquaculture en vertu de la Loi sur les pêches en un seul ensemble de règlements en vertu de la nouvelle loi.
  • Une étude sur les technologies aquacoles, dirigée et financée par le MPO, Technologies du développement durable Canada et la province de la Colombie-Britannique, analysera les nouvelles technologies de production de la salmoniculture en se concentrant sur l'environnement opérationnel de la Colombie-Britannique. L'étude ciblera des possibilités de commercialisation et d'adoption de la nouvelle technologie au Canada et devrait être disponible au printemps 2019.

Améliorer la compétitivité du secteur : Possibilités de financement

  • Le MPO présente un aperçu de son nouveau Programme d'adoption de technologies propres pour les pêches et l'aquaculture, qui vise à aider les exploitants actuels à adopter des technologies et des pratiques propres adaptées au marché dans le cadre de leurs activités quotidiennes.
  • Le MPO présente un aperçu du Fonds des pêches de l'Atlantique (FPA) et les conclusions de sa première année d'activité.
  • Le MPO présente également le prochain Fonds des pêches du Québec (FPQ) et le Fonds d'innovation et de rétablissement du saumon en Colombie-Britannique, qui reposeront sur une structure à trois piliers semblable au FPA (partenariats scientifiques, innovation et infrastructure). Un lancement officiel du FPQ et du Fonds d'innovation et de rétablissement du saumon en Colombie-Britannique et un appel de déclaration d'intérêt sont prévus pour le printemps 2019.
  • Le Fonds canadien d'initiatives en matière de poissons et de fruits de mer a été lancé le 5 décembre 2018 et se poursuivra jusqu'au 31 mars 2024. L'appel initial de déclaration d'intérêt a pris fin le 11 janvier 2019. Le Fonds canadien d'initiatives en matière de poissons et de fruits de mer a pour objectif de favoriser une approche nationale pour aborder les questions transversales clés d'accès aux marchés et les occasions de promouvoir l'image de marque et la reconnaissance du secteur canadien du poisson et des fruits de mer.
  • AAC et le MPO confirment qu'ils travaillent ensemble pour faire en sorte que les programmes destinés à soutenir les activités de développement des marchés apportent un appui efficace au secteur du poisson et des fruits de mer et que les projets financés dans le cadre du Fonds canadien d'initiatives en matière de poissons et de fruits de mer complètent les programmes existants d'AAC.

Améliorer la compétitivité du secteur : Collaboration sur les débouchés

  • Des renseignements sont fournis sur le projet spécial Canada 2020 sur une marque alimentaire nationale, qui est né de l'affirmation de la Table de stratégies économiques selon laquelle une marque canadienne bien établie améliorerait le profil de l'alimentation (et d'autres secteurs) et attirerait les investissements et les travailleurs.
  • Les dirigeants du Conseil canadien du homard, du Conseil canadien des pêches, de l'Alliance de l'industrie canadienne de l'aquaculture et de l'Atlantic Groundfish Council présentent brièvement les objectifs commerciaux qu'ils espèrent atteindre grâce aux demandes présentées au Fonds canadien d'initiatives en matière de poissons et de fruits de mer. On a collaboré pour établir un lien entre certains de ces plans, et il y a une ouverture à miser davantage sur la collaboration.
  • En plus de cibler les marchés internationaux, l'industrie est intéressée par la promotion d'une marque de poisson et de fruits de mer du Canada à l'intérieur du pays, afin d'augmenter la consommation de poisson et de fruits de mer canadiens.
    • Mesure de suivi 31-6 : La TRCVIPM va inviter Linda Cornish du Seafood Nutrition Partnership (SNP) pour qu'elle lui offre une présentation sur l'approche éducative du SNP, afin que les membres comprennent mieux le programme du SNP et les possibilités de collaboration avec celui-ci.

Optimiser la valeur des ressources des pêches et de l'aquaculture

  • Les travaux se sont poursuivis sur une stratégie à plusieurs volets visant à maximiser la valeur des ressources canadiennes en poisson et en fruits de mer. Une matrice actualisée des problèmes et des obstacles, et des propositions d'activités connexes sont discutées.
  • La TRCVIPM convient que la matrice était représentative des problèmes principaux de l'industrie et qu'une discussion plus large sur les priorités et les prochaines étapes est nécessaire.
    • Mesure de suivi 31-7 : Le Groupe de travail sur l'optimisation des valeurs sera responsable des prochaines étapes comme discuté à la réunion de la TRCVIPM de février 2019, et il confirmera les groupes de sous-secteur et consultera plus largement le secteur des produits de la mer pour confirmer les priorités.
    • Mesure de suivi 31-8 : Le Groupe de travail sur l'optimisation de la valeur déterminera après discussion qui sera responsable de la mise en œuvre de la mesure suivante : aperçu de l'analyse pangouvernementale sur les pratiques exemplaires des É.-U., de l'Islande, de la Norvège, etc. en matière de récolte et de pêche d'espèces sauvages et d'aquaculture.
    • Mesure de suivi 31-9 : Le Groupe de travail sur l'optimisation de la valeur déterminera après discussion qui sera responsable de la mise en œuvre de la mesure suivante : faire participer largement les groupes à la coordination des besoins et des possibilités en matière de développement des marchés et de renseignements sur les marchés qu'offrent les nouveaux accords commerciaux. Déterminer où le Canada a un avantage concurrentiel. Les occasions manquées devraient être déterminées; l'utilisation des produits doit être explorée.
    • Mesure de suivi 31-10 : Le Groupe de travail sur l'optimisation de la valeur déterminera après discussion qui sera responsable de la mise en œuvre de la mesure suivante : collaborer avec AAC pour discuter de la façon dont l'industrie des produits de la mer peut tirer davantage parti de l'image de marque du Canada au pays et à l'étranger.
    • Mesure de suivi 31-11 : Le Groupe de travail sur l'optimisation de la valeur déterminera après discussion qui sera responsable de la mise en œuvre de la mesure suivante : les représentants de l'industrie discuteront plus à fond des possibilités en vue d'atteindre les résultats escomptés concernant l'atténuation des problèmes de main-d'œuvre.
    • Mesure de suivi 31-12 : Le Groupe de travail sur l'optimisation de la valeur se penchera sur les discussions de la TRCVIPM au sujet des autres priorités ciblées dans la matrice dont on a discuté le 6 février 2019, afin de déterminer les prochaines étapes.

Maintenir et accroître l'accès aux marchés internationaux

  • Un exposé du Forum des politiques publiques a souligné la nécessité pour le Canada de diversifier ses marchés d'exportation, en mettant l'accent sur l'Asie. On note que le très fort recours à un marché unique, comme le Canada avec les États Unis, entraîne une réduction de la puissance lors de la négociation des conditions commerciales.
  • Affaires mondiales Canada (AMC) fait le point sur un certain nombre de questions commerciales, y compris l'accord Canada–États-Unis-Mexique signé en novembre 2018 et l'Accord de partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP), entré en vigueur le 30 décembre 2018.
    • Mesure de suivi 31-13 : AAC transmettra à la TRCVIPM les détails de la tournée promotionnelle d'AMC pour le PTPGP, prévue pour le printemps 2019.
  • Le Canada poursuit ses discussions exploratoires avec l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ANASE) en vue d'un éventuel accord de libre-échange. Des consultations publiques auront lieu plus tard en 2019.
  • Le délégué commercial européen de l'AMC chargé des produits de la mer communique des renseignements utiles pour réussir à vendre du poisson et des fruits de mer sur le marché européen.

Défis liés à l'accès aux marchés

  • L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) fournit des renseignements sur la liste des poissons de la Chine. L'industrie a souligné les difficultés particulières liées au sébaste.
  • L'AMC fait le point sur les importations de homard vivant en Norvège, et le saumon issu de génie génétique. L'industrie s'inquiète des demandes des pays importateurs selon lesquelles tous les produits à base de saumon doivent être accompagnés d'une preuve de produits libres d'organismes génétiquement modifiés.
  • Le MPO fait le point sur les engagements pris par les intervenants en prévision de la Marine Mammal Protection Act des É.-U. (MMPA), qui sera appliquée à compter de 2022. La prochaine série d'ateliers sur la MMPA commencera au printemps 2019 et mettra l'accent sur la collecte de renseignements pour un rapport d'étape dû aux États-Unis en juillet 2019.
    • Mesure de suivi 31-14 : Le MPO fournira de l'information sur l'approche de conformité de l'aquaculture à la Marine Mammal Protection Act des É.-U.
  • Des engagements sont en cours de planification en vue de la tenue d'un atelier sur l'innovation dans le domaine des engins de pêche au début de 2020.
  • Le MPO présente les mesures d'atténuation de la gestion des pêches prévues pour 2019 afin de réduire le risque d'enchevêtrement de la baleine noire de l'Atlantique Nord. Les mesures statiques et dynamiques entreront en vigueur le 28 avril 2019 ou plus tôt si une baleine noire est repérée dans le golfe du Saint Laurent.

Mise à jour de Pêches et Océans Canada – Cibles de conservation marine

  • Le MPO présente une mise à jour des progrès réalisés vers l'atteinte de la cible canadienne de conservation marine de 10 %, cible qui doit être atteinte d'ici la fin de 2020. Au 30 juin 2018, le Canada avait conservé 7,9 % de ses zones marines et côtières.
  • Le MPO applique sa directive sur les « autres mesures de conservation efficaces par zone » fondée sur la science aux « aires protégées et autres mesures de conservation efficaces par zone » de la Convention sur la diversité biologique (CDB) qui a été adoptée à la 14e session de la Conférence des parties (14 COP) de la CDB qui s'est tenue du 17 au 29 novembre 2018.
  • Un comité consultatif national sur les normes relatives aux zones de protection marine (ZPM) a été créé pour orienter l'élaboration de catégories et de normes de protection pour les ZPM fédérales. Son rapport final contient 13 recommandations, qui sont en cours d'examen et qui constitueront la base du cheminement proposé pour atteindre l'objectif de 10 %.
  • L'industrie se dit préoccupée par le fait que le gouvernement du Canada pourrait fixer un objectif de conservation trop ambitieux au-delà de 2020.

Mise à jour de Pêches et Océans Canada – Bureau des enjeux maritimes mondiaux et des affaires du Nord

  • Le MPO présente les points saillants de la présidence canadienne du G7, de la Conférence sur l'économie bleue durable à Nairobi (26-28 novembre 2018), de la négociation d'un traité de l'ONU sur la biodiversité en haute mer et de la Convention sur la diversité biologique.
  • La France occupera la présidence du G7 en 2019 et la préservation de la biodiversité est l'une de ses priorités.

Conclusion

  • Les dates de la prochaine réunion de la TRCVIPM doivent être déterminées.
    • Mesure de suivi 31-15 : Sujets à aborder dans les prochaines réunions de la TRCVIPM :
      • Décisions/élaboration de politiques fondées sur la science (par exemple, cibles des zones de protection marine)
      • Politiques concernant les captures accessoires et impact de celles-ci sur l'optimisation des valeurs
  • On rappelle aux membres de la table ronde qu'ils sont invités à soumettre à AAC des suggestions de points à inscrire à l'ordre du jour et/ou de nouveaux membres pour la table ronde afin que les coprésidents en fassent l'examen.

Annexe A : Participants

  • Carey Bonnell, chef, École des pêches, Marine Institute, Université Memorial
  • Marco Valicenti, Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC)

Membres de l'industrie

  • Alexandra Leclerc, Metro Inc.
  • Andrew Lively, Cooke Aquaculture
  • Bob Verge, Centre canadien d'innovation des pêches
  • Brian Burke, Nunavut Fisheries Association et Qikiqtaaluk Corporation
  • Chris Sporer, Seafood Producers Association of British Columbia
  • Christina Burridge
  • Tiare Boyes pour David Boyes, Arbegar Fishing Co. Ltd.
  • David Lomas, Connors Bros Clover Leaf Seafoods
  • Geoff Irvine, Conseil canadien du homard
  • Heather Mulock, Coldwater Lobster Association
  • Ian MacPherson, PEI Fishermen's Association
  • Jean Lanteigne, Conseil canadien des pêcheurs professionnels
  • Jennifer Woodland, Nuu-cha-nulth Seafood (par téléphone)
  • Jerry Amirault, Lobster Processors Association of NB and NS (par téléphone)
  • John Nishidate, Grand Hale Marine Products Co.
  • Karl Sullivan, The Barry Group
  • Keith Sullivan, Union des pêcheurs de Terre-Neuve-et-Labrador (Fish, Food and Allied Workers)
  • Kerry Cunningham, Sea Star Seafoods Ltd.
  • Mario Déraspe, Conseil canadien des pêcheurs professionnels
  • Paul Lansbergen, Conseil canadien des pêches
  • Sarah Provencher, Association québécoise de l'industrie de la pêche
  • Terry Ennis, Atlantic Aqua Farms (par téléphone)
  • Timothy Kennedy, Alliance de l'industrie canadienne de l'aquaculture

Jeunes participants

  • Charlie Marshall, Atlantic Policy Congress of First Nations Chiefs
  • RJ Taylor, Cedar Crest Trout Farms & Ontario Aquaculture Association

Membres des gouvernements provinciaux

  • Michel Bélanger (Québec)
  • Kimberly Watson (Nouveau-Brunswick)
  • Larry Neilson, Michael Turner, Darah Gibson (Colombie-Britannique) (par téléphone)
  • Geordie MacLachlan (Nouvelle-Écosse)
  • Sean Barry (Terre-Neuve-et-Labrador)

Membres du gouvernement fédéral

  • Ingrid Schenk, Pêches et des Océans (MPO)
  • Katarina Batta, Innovation, Science et Développement économique (ISDE)
  • Mia Garland-Keeling, Agence de promotion économique du Canada atlantique
  • Rick Flohr, Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) (par téléphone)
  • Joanne Constantine, ACIA
  • Sylvie Millette LeDuc, AAC

Invités et conférenciers

  • Bruce Chapman, Atlantic Groundfish Council
  • Edward Greenspon, Forum des politiques publiques
  • Marc Valois, Groupe Intersol Ltée
  • Martin Gooch, Value Chain Management International
  • Michael Wylie, Affaires mondiales Canada (AMC)
  • Julie Ferguson-Ceniti, AMC
  • Darren Williams, MPO
  • Robert McDonald, MPO
  • Saba Khwaja, MPO
  • David Whorley, MPO
  • Freya Nales, MPO
  • Randy Jenkins, MPO
  • Ingrid Neilsen, MPO
  • Amber Lindstedt, MPO
  • Max Kaplan, MPO
  • Anne Dufresne, MPO (par téléphone)

Observateurs de l'industrie

  • Christina Juneau, Merinov (par téléphone)
  • Clarke Cross, Conseil canadien des pêches
  • Jessica McCormick, Union des pêcheurs de Terre-Neuve-et-Labrador (Fish, Food and Allied Workers)

Observateurs du gouvernement fédéral

  • Ben Gailor, Ressources naturelles Canada
  • Cheryl Donnelly, AAC
  • Dawid Werminski, Alliance de l'industrie canadienne de l'aquaculture
  • Emilie de la Haye Duponsel, AAC (par téléphone)
  • Gisele Magnusson, MPO
  • Holly McCoubrey, AAC
  • Jean Lambert, AAC (par téléphone)
  • Monica Ficker, MPO
  • Olivia Merritt, MPO
  • Rick Fiarchuk, AAC
  • Robert McDonald, MPO

Soutien

  • Secrétariat des événements, AAC
  • Grace Chung, MPO
  • Inge Vander Horst, AAC
  • Mark Shelford, MPO
  • Shane Campbell, AAC
  • Shannon Bennett, AAC
  • Warren Gould, AAC
Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :