Sélection de la langue

Recherche

Huitième réunion de la Table ronde sur la chaîne de valeur de l’industrie ovine : Compte rendu des décisions

29 à 30 novembre 2018 – Calgary, Alberta

Points de décision clés

  • En collaboration avec le Groupe de travail sur la rentabilité, le Groupe de travail sur la qualité de la viande et des carcasses recueillera des renseignements pour aider à élaborer une éventuelle approche sectorielle du classement de la viande.
  • Les membres de l'industrie de la Table ronde sur la chaîne de valeur de l'industrie ovine (TRCVIO) demandent à s'entretenir avec le gouvernement fédéral afin d'identifier et comprendre les moyens et les mécanismes disponibles pour régler les irritants actuels du commerce ovin.

La liste exhaustive des mesures de suivi se trouve à l'annexe A.

Mot de bienvenue et aperçu

Les coprésidents de l'industrie et du gouvernement ont souhaité la bienvenue aux membres, aux observateurs, aux jeunes et aux invités de la Table ronde sur la chaîne de valeur de l'industrie ovine. Les membres ont été invités à faire part de leurs commentaires sur le contenu et le format de cette réunion. La réunion comprenait une séance conjointe d'une demi-journée entre la Table ronde sur la chaîne de valeur de l'industrie du bœuf et la TRCVIO.

Le point sur le commerce

Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) a fait le point sur les négociations commerciales, y compris l'Accord Canada – États-Unis – Mexique (ACEUM), la Chine, l'Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP), le Mercosur (Argentine, Brésil, Paraguay, Uruguay), l'Alliance du Pacifique (Chili, Colombie, Mexique, Pérou), l'Accord économique et commercial global entre le Canada et l'Union européenne (AECG) et le Royaume-Uni. Voici les faits saillants :

  • Le PTPGP entre en vigueur le 30 décembre 2018 et le Canada a été l'une des six premières parties à ratifier l'accord. D'autres signataires, comme le Chili, pourraient le ratifier avant la fin de 2018. AAC adoptera une stratégie coordonnée de développement des marchés afin de tirer parti des nouveaux marchés du PTPGP.
  • Les pourparlers sur le Mercosur ont été lancés en mars 2018 et trois rondes de négociations ont été achevées à ce jour. Il s'agit de grands marchés émergents, mais il y a des domaines d'intérêt communs comme le commerce progressiste et les règles commerciales fondées sur la science.
  • L'Alliance du Pacifique a terminé sept rondes de négociation depuis juin 2017. Les thèmes clés comprennent la facilitation des échanges, les mesures sanitaires et phytosanitaires et les obstacles techniques au commerce.
  • L'AECG (UE) a été ratifié.
  • Cette discussion sur le commerce a donné lieu à différentes mesures, notamment la demande d'AAC d'inviter des représentants de la Direction des affaires internationales à la prochaine réunion de la TRCV. (Mesure de suivi 8-1)

Conseil de coopération en matière de réglementation (CCR)

L'ACIA a fait le point sur le CCR, une tribune où les intervenants peuvent discuter des obstacles réglementaires et cerner les possibilités de coopération en matière de réglementation entre le Canada et les États-Unis. Des plans de travail établis d'un commun accord et décrivant les sujets qui profiteront aux deux côtés de la frontière ont été publiés en 2016. Le travail se poursuit sur le plan technique pour faire avancer les choses et mobiliser les intervenants. Si le plan de travail sur l'inspection et la certification des viandes progresse bien, le plan de travail sur la santé des animaux rencontre quant à lui quelques obstacles. Un processus de publication dans la Gazette du Canada est en cours pour mobiliser les intervenants et solliciter leurs commentaires sur les nouvelles possibilités de coopération en matière de réglementation.

Comité de classement du bétail

L'Agence canadienne de classement du bœuf (ACCB) a donné un aperçu du modèle de classement du bœuf, y compris de la prestation de services et des mises à jour découlant du nouveau Règlement sur la salubrité des aliments au Canada (RSAC) qui entrera en vigueur le 15 janvier 2019. Les membres de l'industrie de la Table ronde sur la chaîne de valeur de l'industrie ovine ont exprimé leur intérêt pour l'étude de ce modèle et la possibilité de collaborer avec l'ACCB pour le classement des carcasses ovines. (Mesure de suivi 8-2)

Santé animale Canada : Projet d'orientation

Ontario Sheep Farmers a fait part de récents échanges concernant l'élaboration d'une nouvelle stratégie sur la santé des animaux. Les dirigeants des industries de la viande et des produits laitiers, ainsi que les principaux transformateurs, ont accepté d'encadrer la création d'une nouvelle organisation appelée Santé animale Canada, qui relèverait du Conseil national sur la santé et le bien être des animaux d'élevage. L'objectif est de renforcer la capacité du Canada en matière de prévention, de préparation et d'intervention relativement aux maladies animales. Un engagement financier a été obtenu de la part de 13 intervenants. La prochaine étape consiste à entamer l'élaboration du nouveau modèle et à soumettre une proposition aux ministres fédéral, provinciaux et territoriaux en juillet 2019. Toutes les parties doivent s'engager à coordonner les efforts d'une initiative conjointe de l'industrie et du gouvernement dont la date de mise en œuvre est fixée à juillet 2020.

Examen ciblé de la réglementation du secteur agroalimentaire et aquacole

AAC et l'ACIA ont fait le point sur les résultats de la consultation menée dans le cadre de cet examen et ont également donné une orientation sur les prochaines étapes pour le secteur de la viande. Dans le budget de 2018, le secteur de l'agroalimentaire et de l'aquaculture a été désigné comme l'un des trois premiers domaines de l'examen ciblé de la réglementation, qui vise à appuyer l'innovation et les investissements des entreprises. L'examen de la réglementation fait partie des priorités clés depuis un certain nombre d'années. Les enjeux cernés précédemment grâce à la mobilisation des intervenants ainsi que les récentes recommandations de la Table de la stratégie économique du secteur agroalimentaire sont utilisés pour formuler une feuille de route comportant un échéancier des modifications apportées aux priorités réglementaires existantes. Le secteur de la viande a émis de nombreux commentaires qui alimenteront le « Rapport sur ce que nous avons entendu » qui sera publié par le Secrétariat du Conseil du Trésor en janvier/février 2019. De plus, dans l'Énoncé économique de l'automne 2018 publié récemment, un certain nombre d'annonces ont été faites concernant d'autres initiatives de modification réglementaire qui appuient davantage la nécessité d'un examen ciblé.

Table de la stratégie économique (TSE) du secteur agroalimentaire

Le rapport final des Tables sectorielles de stratégies économiques a été publié en septembre 2018 et le gouvernement du Canada répond aux recommandations, notamment en matière de compétitivité fiscale, de transport, de diversification accrue des marchés et de souplesse de la réglementation. Les membres de l'industrie continuent de citer la main d'œuvre et les obstacles au commerce interprovincial comme principales préoccupations et aimeraient voir des actions ainsi que les prochaines étapes.

Les TSE se sont clairement engagés à continuer sur cette lancée et à suivre l'évolution de ces recommandations. Les membres de la TRCVIO appuient la présentation d'une réponse ou d'une réaction au rapport final des TSE en lançant un appel à tous les présidents des groupes de travail. (Mesure de suivi 8-3)

Recherche – Viande et carcasses

Une présentation a été offerte sur l'examen de la documentation relative à l'optimisation de la qualité de la viande et des carcasses entrepris en 2017 à 2018 par le Groupe de travail sur la qualité de la viande et des carcasses. Les résultats de l'étude ont permis d'identifier les lacunes actuelles en matière d'information et de recherche, ainsi que les pratiques exemplaires relativement à la génétique et à la gestion des moutons afin d'améliorer la qualité de la viande et des carcasses.

L'étude de classement de l'agneau de l'Ontario (2017) visait à recueillir des données de l'industrie pour permettre l'analyse comparative ainsi que l'examen de la qualité et de la valeur des carcasses. L'étude a illustré les avantages d'un classement efficace et conclu que la création d'un langage commun (par exemple, un système de classement) est essentielle au rendement et à la croissance de l'industrie. Il est convenu de transmettre ce point au Groupe de travail sur la qualité de la viande et des carcasses ainsi qu'au Groupe de travail sur la rentabilité afin de recueillir des renseignements pertinents et d'élaborer une éventuelle approche sectorielle au classement de la viande. (Mesure de suivi 8-4)

AAC a discuté d'un échange mené avec l'ACIA en avril 2018 au sujet de l'agneau de plus de douze mois. Selon l'ACIA, cette question est liée aux normes canadiennes actuelles de classement qui pourraient faire l'objet d'une modification. Le processus de modification a été expliqué en détail. Afin d'avancer sur ce point, le Groupe de travail sur la qualité de la viande et des carcasses élaborera une ébauche d'approche sectorielle pour traiter les questions de classement et d'étiquetage des ovins de plus de douze mois. Une ébauche de proposition sera distribuée aux membres de la TRCVIO aux fins d'approbation. (Mesure de suivi 8-5)

Mesures de suivi prises à la suite de la réunion de novembre 2017

AAC a fait le point sur le plan d'action pour la main-d'œuvre dans le domaine de la transformation de la viande. La Fédération canadienne de l'agriculture (FCA) codirige un groupe de travail sur les niveaux de service avec Emploi et Développement social Canada (EDSC) au sujet des travailleurs étrangers temporaires. On fait remarquer que le programme de contrôle biométrique sera élargi pour inclure les ressortissants étrangers de l'Asie, de l'Asie-Pacifique et des Amériques à compter du 31 décembre 2018.

L'industrie a communiqué des renseignements sur ses activités d'accès aux marchés au cours de la dernière année. Les membres de l'industrie ont demandé à s'entretenir avec les représentants du gouvernement fédéral afin d'identifier et comprendre les moyens et les mécanismes disponibles pour régler les irritants actuels du commerce ovin. (Mesure de suivi 8-6)

Les membres de l'industrie ont demandé en outre au gouvernement fédéral de s'engager concrètement à prendre des mesures pour régler les principaux irritants commerciaux. (Mesure de suivi 8-7)

Durabilité/Confiance du public

Orion Global Business Sustainability Consultants a présenté brièvement la recherche sur la confiance du public dans l'industrie de la viande rouge. Le document intitulé « Guidance for Implementing the Journey to Public Trust Framework » (orientation pour la mise en œuvre du cadre favorisant la confiance du public) comprenait 27 recommandations et examinait la possibilité pour les secteurs canadiens de la viande de collaborer à leur mise en œuvre. L'industrie souhaitait qu'il y ait un avantage concret pour les producteurs d'intégrer les pratiques de confiance du public à leurs activités quotidiennes. Une fois les avantages clairement définis, il devrait y avoir une hausse du nombre de participants au programme.

Le Comité directeur sur la confiance du public est maintenant encadré par la FCA. La Fédération est en train d'établir des jalons pour mesurer les progrès du Comité directeur sur la confiance du public, et de déterminer les priorités pour le prochain exercice.

Le Groupe Agéco a présenté un aperçu d'une étude (entreprise pour Ontario Sheep Farmers) sur l'évaluation du cycle de vie de la production ovine en Ontario. Le projet visait essentiellement à quantifier l'impact environnemental et à évaluer la réduction ou l'augmentation potentielle de l'empreinte dans différents scénarios. Les résultats ont été présentés pour quatre indicateurs environnementaux (changements climatiques, consommation d'énergie, utilisation des terres et consommation d'eau) et pour la comparaison de deux systèmes (soit l'agnelage printanier annuel et l'agnelage accéléré). Ils indiquaient un impact environnemental moindre pour les émissions (changements climatiques), la consommation d'eau et l'utilisation du sol associée à l'agnelage accéléré.

North American Lamb Company (NALC)

Cette entité nouvellement fusionnée (juillet 2018) contrôle la production et la commercialisation d'agneaux pour la génétique, la reproduction, l'engraissement, la transformation et la vente. Selon les chiffres actuels, la production de la NALC équivaudrait à environ 6 % de la consommation canadienne alors que 64 % de la consommation canadienne est rencontré par les importations. La NALC s'intéresse au développement et à la croissance d'une industrie ovine rentable à valeur ajoutée en Amérique du Nord. Les principaux obstacles à la croissance sont l'irrégularité de l'offre et de la qualité, et les limitations de l'agnelage saisonnier. La NALC a présenté son énoncé de proposition de valeur qui vise à accroître la production d'agneaux tout au long de l'année, en respectant les spécifications des consommateurs ainsi que les marges requises pour l'ensemble de l'industrie.

Actualisation de la composition des groupes de travail

Les membres de la TRCVIO ont été invités à manifester leur intérêt à se joindre aux six groupes de travail existants :

  • Qualité de la viande et des carcasses
  • Rentabilité
  • Acceptabilité sociale
  • Recherche
  • Stratégies en matière de santé
  • Accès aux marchés

Les membres qui composent actuellement ces groupes de travail seront priés de confirmer leur participation continue par courriel dans un proche avenir.

Le président du Groupe de travail sur l'acceptabilité sociale a fait le point sur les dernières avancées du groupe de travail états-unien sur la divulgation des produits génétiquement modifiés, et sur l'appel lancé par ce groupe en janvier 2018.

Le Groupe de travail sur l'acceptabilité sociale a accepté de reprendre et d'approfondir la question de l'« utilisation d'hormones ». Les membres de la TRCVIO appuient en outre l'ajout de la viande provenant de culture cellulaire à son mandat. (Mesure de suivi 8-8)

Résistance aux antimicrobiens et utilisation des antimicrobiens

L'ACIA a présenté son plan de mobilisation sur la résistance aux antimicrobiens (RAM) et a décrit la réponse du Canada à la RAM dans le cadre du nouveau Plan d'action pancanadien. L'élaboration du plan d'action sera achevée en consultation avec d'autres intervenants lors d'une série de séances de consultation, le plan d'action en tant que tel devant être terminé au printemps 2019. Les membres de l'industrie sont invités à faire part de leurs commentaires pour cerner des enjeux spécifiques du secteur. Le Groupe de travail sur les stratégies en matière de santé s'est concentré sur la priorisation des vaccins et des médicaments. La TRCVIO supporte le Groupe de travail sur les stratégies en matière de santé à examiner les recommandations possibles pour l'élaboration du plan d'action sur la RAM. (Mesure de suivi 8-9)

Conclusion

AAC présente un aperçu du processus de renouvellement des Tables rondes sur la chaîne de valeur. Les TRCV ont été créées en 2003 pour élaborer des stratégies de marché d'exportation et sont actuellement plus largement axées sur la collaboration entre l'industrie et le gouvernement pour stimuler la croissance économique et le développement du secteur. AAC a distribué un sondage aux membres à l'automne 2018 dans le cadre d'un processus de renouvellement et de revitalisation. AAC continuera à collaborer avec les membres et les présidents des tables rondes en 2019.

La rétroaction sur la séance conjointe de la TRCVIO et de la Table ronde sur la chaîne de valeur de l'industrie du bœuf est positive et on est prêt à envisager de combiner d'autres tables rondes dans un format semblable à l'avenir.

La prochaine réunion de la TRCVIO est pour l'instant fixée à l'automne 2019. Se reporter à l'annexe A pour les mesures de suivi produites et à l'annexe B pour la liste des participants.

Annexe A : Liste des mesures de suivi

No de la réunion/de la mesure Description Responsabilité Échéance
8-1 Inviter les représentants de la Direction des affaires internationales à la prochaine réunion de la TRCVB et de la TRCVIO. AAC Automne 2019
8-2 Les représentants de l'industrie ovine s'adresseront à l'ACCB pour discuter d'une possible collaboration sur le classement des carcasses. Industrie Février 2019
8-3 Un appel à tous les présidents des groupes de travail sera lancé pour déterminer les éléments que la TRCV présentera en réponse au rapport de la Table de stratégie économique. Industrie Janvier 2019
8-4 Le Groupe de travail sur la qualité de la viande et des carcasses, en collaboration avec le Groupe de travail sur la rentabilité, s'emploiera à recueillir des renseignements pertinents et à élaborer une éventuelle approche sectorielle au classement de la viande. Industrie Mars 2019
8-5 Le Groupe de travail sur la qualité de la viande et des carcasses élaborera une ébauche d'approche sectorielle pour traiter les questions entourant le classement et l'étiquetage des ovins de plus de douze mois.

Une ébauche de proposition sera distribuée aux membres de la TRCVIO aux fins d'approbation.

Industrie Avril 2019
8-6 Les membres de l'industrie de la TRCVIO demandent à s'entretenir avec le gouvernement fédéral afin d'identifier et comprendre les moyens et les mécanismes disponibles pour régler les irritants actuels du commerce ovin. Industrie Janvier 2019
8-7 Les membres de l'industrie demandent au gouvernement fédéral de s'engager concrètement à prendre des mesures pour régler les principaux irritants commerciaux. Recommandation
8-8 Les membres de la TRCVIO appuient l'ajout de la viande à partir de culture cellulaire au mandat du Groupe de travail sur l'acceptabilité sociale. Industrie/AAC Janvier 2019
8-9 La TRCVIO supporte le Groupe de travail sur les stratégies en matière de santé à examiner les recommandations possibles pour l'élaboration du plan d'action sur la RAM. Industrie Janvier 2019

Annexe B : Liste des participants

Coprésidents

  • Hélène Methot – Centre d'expertise en production ovine du Québec (CEPOQ)
  • Katherine MacDonald – Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC)

Membres de l'industrie

  • Corlena Patterson – Fédération canadienne du mouton (FCM)
  • Brian Greaves – Coopérative canadienne des producteurs de laine (CCPL)
  • Miles Kliner – SunGold Specialty Meats
  • Robyn Moore – Alberta Lamb Producers (ALP)
  • Liezel Kennedy – Saskatchewan Sheep Development Board (SSDB)
  • Jennifer MacTavish – Ontario Sheep Farmers (OSF)
  • Pierre Lessard – Les Éleveurs d'ovins du Québec (LEOQ)
  • Marc Carere – OSF
  • Leda Villeneuve - CEPOQ
  • Phil Kolodychuk – FCM
  • Bill McCutcheon – Ontario Lamb Marketing
  • Harry Elsinga – Prince Edward Island Sheep Breeders' Association
  • Morgan Moore – Manitoba Sheep Association
  • Jocelyne McGraw – New Brunswick Sheep Breeders' Association
  • Royce Lodoen – Jeune producteur
  • Jeff deJong – Jeune producteur

Membres des gouvernements provinciaux

  • Tim Metzger – ministère de l'Agriculture, de l'Alimentation et des Affaires rurales de l'Ontario (MAAARO)
  • Marie-Pier Huot – Ministère de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation du Québec (MAPAQ)
  • Linda Fox – Ministère de l'Agriculture du Manitoba

Membres du gouvernement fédéral

  • Donald Boucher – AAC

Observateurs du gouvernement fédéral

  • Paul Way – AAC
  • Oscar Lopez Campos – AAC

Observateurs des gouvernements provinciaux

  • Jillian Craig – MAAARO

Invités et conférenciers

  • Jennifer Miner – ACIA (par téléphone)
  • David Moss – Canadian Cattlemen's Association
  • Matthew Guertin – AAC (par téléphone)
  • Darlene Blair – ACIA (par téléphone)
  • Michael Ash – AAC (par téléphone)
  • Bryden Schmidt – University of Lethbridge
  • David Smith – Orion Global (par téléphone)
  • Ron Bonnett – Fédération canadienne de l'agriculture
  • Jean-Michel Couture – Groupe Agéco
  • Gary Alexander – North American Lamb Company
  • Aline Dimitri – ACIA (par téléphone)

Soutien fédéral

  • Sandra Liston – AAC
  • Glenda Taylor – AAC
  • Virginie Rochet – AAC (par téléphone)
  • Monique Heise – AAC

Observateurs de l'industrie

  • Gord Schroeder – SSDB
  • Denis Pelletier – LEOQ
  • Linda Brandes – Société canadienne des éleveurs de moutons
  • Allan Ribbink – CCPL
  • Kate Basford – Manitoba Sheep Association
  • Beth Kyle – ALP
  • Sheri Schweb – British Columbia Sheep Federation
  • Ted Skinner – Société canadienne des éleveurs de moutons
  • Joseph Leck – Sheep Producers Association of Nova Scotia
Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :