Sélection de la langue

Recherche

Cinquantième réunion de la Table ronde sur la chaîne de valeur du bœuf : Compte rendu des décisions

28 à 29 novembre 2018 – Calgary, Alberta

Principaux points de décision

  • Les membres de l’industrie soulignent l’importance de la collaboration entre l’industrie et le gouvernement dans les dossiers commerciaux.
  • Il y a des possibilités de plus grande cohésion entre la Stratégie nationale sur le bœuf et la Table de la stratégie économique du secteur agroalimentaire.

Une liste exhaustive des mesures de suivi se trouve à l'annexe A.

Introduction

Les coprésidents de l’industrie et du gouvernement souhaitent la bienvenue aux membres, aux observateurs, aux invités et aux représentants des jeunes à la TRCVIB. Les mesures de suivi de la réunion de mai 2018 sont examinées et indiquées comme étant achevées ou prorogées jusqu’à la réunion de mai 2019. La réunion comprend une séance conjointe d’une demi-journée rassemblant les participants de la TRCVIB et de la Table ronde sur la chaîne de valeur de l’industrie ovine.

La liste des mesures de suivi se trouve à l’annexe A et la liste exhaustive des participants à l’annexe B.

Vérification nationale de la qualité du bœuf [National Beef Quality Audit]

La Canadian Cattlemen’s Association (CCA) présente les résultats de la Vérification nationale de la qualité du bœuf et relève des points à améliorer. La vérification mesure les progrès réalisés en fonction d’une analyse comparative et trouve des occasions de réduire les défauts de qualité. L’objectif est d’améliorer la rentabilité de l’industrie et la satisfaction des consommateurs de bœufs canadiens.

On estime que les défauts de qualité coûtent à l’industrie 209 millions de dollars en raison de la réduction de la valeur du produit. Étant donné que la vérification a lieu tous les cinq ou six ans, l’industrie a présenté une recommandation appuyant l’élaboration d’un système de gestion de la qualité totale (SGQT) dont l’objectif est de renforcer la prise de décisions afin d’accroître la satisfaction de la clientèle à l’égard du bœuf canadien et de favoriser la rentabilité du secteur (Mesure 50-3). Intégré à la Stratégie nationale sur le bœuf, le SGQT comporte des objectifs fondamentaux dont certains sont déjà en cours.

Perspectives du marché en 2019

Agriculture et Agroalimentaire Canada (AAC) présente les conclusions du rapport sur les perspectives à moyen terme pour 2018, qui fournissent une projection sur 10 ans (2017-2027) ainsi qu’un cadre de référence pour les marchés agricoles. Dans l’ensemble, les projections indiquent que le Canada demeurera concurrentiel dans l’économie mondiale et que son secteur agricole et agroalimentaire devrait continuer de connaître une croissance soutenue, tant sur les marchés intérieurs qu’à l’exportation.

Les perspectives du marché canadien de Canfax Research Services indiquent que 2018 a été une excellente année de plus au chapitre de la croissance des marchés pour le bœuf canadien. On transforme une plus grande quantité de bœuf au Canada, la consommation devrait légèrement augmenter par rapport à 2017 et la demande internationale demeure forte.

Les perspectives mondiales pour 2019 (États-Unis, Australie, Asie, Mexique) indiquent que le bœuf a un brillant avenir. Les produits de base ont enregistré une forte croissance au cours de la dernière décennie, attribuable à la croissance des revenus et de la population. La production mondiale de bœuf devrait augmenter après une décennie de stabilité.

Les échanges portent sur la possibilité de mettre à profit le rendement très intéressant des investissements dans le secteur des produits bovins de qualité supérieure et l’élargissement de l’accès aux marchés de l’Union européenne (UE). Les participants souhaitent obtenir davantage de données détaillées sur les importations de bovins sur pied afin que l’industrie puisse connaître et prévoir la capacité des parcs d’engraissement; AAC établira, de concert avec Statistique Canada, plus de codes du SH pour analyser les données sur les importations de bovins sur pied. (Mesure de suivi 50-1)

Stratégie nationale sur le bœuf du Canada

La CCA présente les réalisations antérieures et les travaux à venir de la Stratégie nationale sur le bœuf. La présentation fait le point sur les quatre piliers de la stratégie (connectivité, productivité, compétitivité, demande de bœuf), dresse une liste des changements structurels et définit les secteurs d’intervention privilégiés de la prochaine stratégie. Les membres de la TRCVIB sont invités à formuler, d’ici le 14 décembre 2018, des commentaires sur la prochaine phase (2020-2024) de la Stratégie nationale sur le bœuf (Mesure de suivi 50-2).

La discussion de la TRCVIB porte sur l’importance d’adopter une vision stratégique intégrant la planification de la relève (Cattlemen’s Young Leaders) et un plan intersectoriel pour renforcer la cohésion et la collaboration des intervenants de l’industrie. On fait remarquer que les thèmes abordés par les participants à la Table de la stratégie économique du secteur agroalimentaire (TSE) étaient similaires et que l’harmonisation pourrait être renforcée. Par conséquent, un groupe spécial sera formé et aura pour mandat de produire un rapport relevant les synergies entre le rapport final de la Table de la stratégie économique du secteur agroalimentaire et la Stratégie nationale sur le bœuf (Mesure de suivi 50-4).

Mobilisation du public et des intervenants

La CCA fait un exposé présentant la façon dont la Stratégie nationale sur le bœuf est liée aux grandes initiatives sur la confiance du public et à la TRCVIB Dans le cadre de la mise en œuvre du Modèle de connectivité, la CCA compte renforcer la mobilisation du public et des intervenants en investissant davantage de ressources (personnel et financement) pour renforcer les partenariats avec les médias, les influenceurs et les groupes de consommateurs. Une équipe de réaction aux problèmes a également été formée pour la mise en œuvre d’une diffusion commune des messages et d’une stratégie médiatique proactive, au besoin.

Table ronde canadienne sur le bœuf durable

La Table ronde canadienne sur le bœuf durable (TRCBD), qui commence sa troisième année d’activité, présente une mise à jour sur ses nouvelles initiatives. En 2018, les principales priorités étaient le maintien de sa base de membres, la mise en œuvre du Cadre sur le bœuf durable certifié et la finalisation du Guide des communications et des requêtes.

Les membres de la TRCVIB continuent de louer les efforts de la TRCBD, soulignant qu’il s’agit d’un excellent outil du point de vue de la confiance du public. La TRCBD continuera de faire connaître les initiatives relatives à la production de bœuf durable au Canada.

Groupe de travail sur le veau

L’Association canadienne du veau donne un aperçu du nouveau groupe de travail sur le veau (mai 2018). Comptant de nouveaux membres, le groupe de travail formé au cours de l’été a cerné un certain nombre de priorités qui pourraient être abordées, notamment les coûts de production, l’accès aux médicaments vétérinaires et les importations de veau. Le groupe de travail continuera d’informer la TRCVIB de l’avancement de ses travaux.

Le point sur la tuberculose bovine

L’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) fait le point sur l’enquête portant sur l’apparition récente (octobre 2018) d’un foyer d’épidémie de tuberculose bovine en Colombie-Britannique. L’ACIA en a informé les partenaires provinciaux, les intervenants de l’industrie, les Premières Nations et les partenaires commerciaux et continuera de diriger l’enquête.

L’éclosion de tuberculose bovine a été contenue et la viande des animaux malades n’est pas entrée dans la chaîne alimentaire. Le troupeau a été mis en quarantaine en attendant que l’analyse des résultats des tests ait été effectuée et que les troupeaux exposés aient été cernés. L’ACIA n’a prévu aucune incidence sur le commerce ou l’accès aux marchés.

Table de la stratégie économique du secteur agroalimentaire

Le rapport final des tables de stratégies économiques a été publié en septembre 2018 et le gouvernement du Canada se penche actuellement sur ses recommandations, notamment en ce qui concerne la compétitivité fiscale, le transport, la diversification accrue des marchés et la souplesse réglementaire. Les membres de l’industrie continuent d’exprimer leurs préoccupations relativement aux obstacles en matière de main-d’œuvre et de commerce interprovincial et souhaitent que des mesures soient prises et que le gouvernement décide des prochaines étapes.

Commerce

Les membres de la TRCVIB reçoivent une mise à jour d’AAC sur les négociations et les accords commerciaux, y compris sur l’Accord Canada-États-Unis-Mexique (ACEUM), la Chine, l’Accord de Partenariat transpacifique global et progressiste (PTPGP), le Mercosur (Argentine, Brésil, Paraguay, Uruguay), l’Alliance du Pacifique (Chili, Colombie, Mexique, Pérou) et l’Accord économique et commercial global (AECG) entre le Canada et l’Union européenne. En voici les points saillants :

Conseil de coopération en matière de réglementation (CCR)

L’ACIA présente une mise à jour sur le CCR, qui est un forum permettant aux intervenants de discuter des obstacles réglementaires et de déterminer les possibilités de coopération en matière de réglementation entre le Canada et les États-Unis. Des plans de travail sur lesquels les parties se sont entendues ont été publiés en 2016 et donnent un aperçu des sujets qui seront avantageux des deux côtés de la frontière. Les travaux se poursuivent au niveau technique pour faire progresser les efforts et collaborer avec les intervenants. Des progrès satisfaisants ont été réalisés dans le cadre du plan de travail sur l’inspection et la certification des viandes, mais il existe quelques obstacles au niveau du plan de travail sur la santé des animaux. Une procédure de la Gazette du Canada est en cours pour faire appel aux intervenants et solliciter leurs commentaires sur les nouvelles possibilités de coopération en matière de réglementation.

Agence canadienne de classement du bœuf (ACCB)

L’ACCB présente un aperçu du modèle de classement du bœuf, y compris de la prestation de services et des mises à jour en raison de l’entrée en vigueur du nouveau Règlement sur la salubrité des aliments au Canada (RSAC) le 15 janvier 2019. Les membres de l’industrie de la Table ronde sur la chaîne de valeur de l’industrie ovine expriment leur intérêt à l’égard d’un examen de ce modèle et pourraient éventuellement collaborer avec l’ACCB pour le classement des carcasses d’ovins.

Santé animale Canada : Projet d’orientation

Les Ontario Sheep Farmers présentent des renseignements sur une discussion récente visant à élaborer une nouvelle stratégie en matière de santé animale. Les chefs de file des industries de la viande et des produits laitiers ainsi que les grandes entreprises de transformation ont accepté de promouvoir la mise sur pied d’une nouvelle organisation appelée Santé animale Canada, qui serait sous l’égide du Conseil national sur la santé et le bien-être des animaux d’élevage. L’objectif est de renforcer la capacité du Canada en matière de prévention, de préparation et d’intervention sur le plan des maladies animales. Un engagement financier de 13 intervenants participants a été obtenu. La prochaine étape consiste à s’engager dans un processus de conception afin d’élaborer le nouveau modèle et de présenter une proposition aux ministres fédéral, provinciaux et territoriaux en juillet 2019. Toutes les parties doivent s’engager à coordonner les efforts d’une initiative industrie-gouvernement dont la date de mise en œuvre est prévue pour juillet 2020.

Examen ciblé de la réglementation du secteur agroalimentaire et aquacole

AAC et l’ACIA présentent une mise à jour des résultats de la consultation découlant de cet examen et fournissent une orientation sur les prochaines étapes pour le secteur de la viande. Le Budget fédéral de 2018 a déterminé que le secteur agroalimentaire et aquacole serait l’un des trois secteurs principaux pour un examen ciblé de la réglementation axé sur le soutien à l’innovation et à l’investissement des entreprises. L’examen de la réglementation a été une priorité essentielle depuis un certain nombre d’années. Les problèmes précédemment cernés grâce à la participation des intervenants ainsi que les recommandations récentes de la Table de stratégies économiques du secteur agroalimentaire sont utilisés pour élaborer une feuille de route accompagnée d’un calendrier pour les modifications apportées aux priorités existantes en matière de réglementation. Le secteur de la viande a largement contribué à l’élaboration du rapport « Ce que nous avons entendu », qui sera publié par le Secrétariat du Conseil du Trésor en janvier et février 2019. En outre, dans l’« Énoncé économique de l’automne 2018 » publié récemment, un certain nombre d’annonces ont été faites concernant d’autres initiatives de modification en matière de réglementation, ce qui renforce encore la nécessité d’un examen ciblé.

Représentation des jeunes

Des représentants du programme Cattlemen’s Young Leaders présentent leurs points de vue sur la réunion en table ronde et sur les défis et les possibilités qu’ils voient pour le secteur bovin.

Conclusion

AAC présente un aperçu du processus de renouvellement de la Table ronde sur la chaîne de valeur. Les TRCV ont été initialement créées en 2003 pour mettre au point des stratégies de marché d’exportation. Elles mettent actuellement l’accent sur un domaine plus vaste, à savoir le soutien de la collaboration industrie-gouvernement afin de stimuler la croissance économique et de favoriser l’essor du secteur. Dans le cadre d’un processus de renouvellement et de revitalisation, AAC a distribué un sondage aux membres à l’automne 2018. AAC continuera de dialoguer avec les membres et les présidents des tables rondes en 2019.

Les rétroactions sur la séance conjointe de la TRCVIB et de la Table ronde sur la chaîne de valeur de l’industrie ovine sont positives. Les membres sont disposés à envisager de fusionner d’autres tables rondes selon des modalités similaires à l’avenir.

La date de la prochaine réunion de la TRCVIB est confirmée pour les 7 et 8 mai 2019 à Ottawa, en Ontario.

Annexe A - Mesures de suivi

Réunion Description Responsabilité Échéancier
50-1 AAC encourage Statistique Canada à fournir des distributions plus détaillées des codes SH pour les données d’importation de bovins vivants et à explorer des options avec AAC pour répondre à ce besoin de données à court terme. AAC et Statistique Canada Hiver 2019
50-2 On encourage les membres de la TRCVIB à faire part de leurs commentaires sur la prochaine phase (2020-2024) de la Stratégie nationale sur le bœuf avant le 14 décembre 2018. Industrie 14 décembre 2018
50-3 La TRCVIB appuie la mise au point d’un système de gestion de la qualité totale visant à améliorer la prise de décision afin de favoriser la satisfaction de la clientèle à l’égard du bœuf canadien et la rentabilité du secteur. Recommandation
50-4 Un groupe spécial sera formé pour élaborer un rapport décrivant les synergies entre le rapport final de la Table de stratégie économique agroalimentaire et la Stratégie nationale sur le bœuf. Industrie Hiver 2019
50-5 Une discussion sur la collecte et l’utilisation de données sur les bovins aura lieu lors de la réunion du Comité consultatif canadien sur l’information relative aux marchés de bovins, en mars 2019. AAC Mars 2019
Séance conjointe des Tables rondes sur la chaîne de valeur des industries bovine et ovine
Réunion Description Responsabilité Échéancier
50-6 Les membres de l’industrie de la TRCVIB appuient la mise en œuvre de la proposition du Fonds de développement de l’industrie de la viande rouge de l’UE. Recommandation
50-7 Les membres de l’industrie participant à la TRCVIB appuient une intensification du dialogue entre les gouvernements touchés. L’objectif est d’informer les autorités de l’UE par le biais de visites d’usines et de mettre l’accent sur les pratiques canadiennes en matière salubrité alimentaire. Recommandation
50-8 Les membres de l’industrie participant à la TRCV conjointe appuient les efforts supplémentaires que déploie le gouvernement pour augmenter le nombre de vétérinaires agréés dans le cadre du programme canadien intitulé Certification de l’absence de produits stimulants de croissance (PSC) pour l’exportation de viande bovine à l’UE. Recommandation
50-9 AAC invitera des représentants de la Direction générale des affaires internationales aux prochaines réunions de la TRCVIB et de la TRCVIO. AAC Mai 2019
50-10 Les représentants de l’industrie ovine communiqueront avec l’ACCB pour discuter d’une éventuelle collaboration concernant le classement des carcasses. Table ronde sur la chaîne de valeur de l’industrie ovine uniquement

Annex B: Participants

Coprésidents

Membres de l'industrie

Membres des gouvernements provinciaux

Membres du gouvernement fédéral

Observateurs du gouvernement fédéral

Observateurs de l'industrie

Cattlemen's Young Leaders (représentation des jeunes)

Conférenciers et invités

Soutien du gouvernement fédéral

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :