Sélection de la langue

Recherche

County-scale changes in soil organic carbon of croplands in southeastern gansu province of China from the 1980s to the mid-2000s

Li, Z.T., Li, X.-G., Li, M., Yang, J.Y., Turner, N.C., Wang, X., et Li, F.-M. (2013). « County-scale changes in soil organic carbon of croplands in southeastern gansu province of China from the 1980s to the mid-2000s. », Soil Science Society of America Journal, 77(6), p. 2111-2121. doi : 10.2136/sssaj2013.05.0192  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Le plateau de Loess se caractérise par une faible productivité des cultures et est l’une des régions de la Chine les plus sensibles à l’érosion des sols. La présente étude visait à analyser les changements touchant le carbone organique du sol (COS) dans les terres cultivées de quatre comtés humides à semi-arides (Huixian, Xifeng, Linxia et Yuzhong) de la province de Gansu où la production de grain s’est intensifiée depuis le début des années 1980. De 1979 à 1988 et de 2006 à 2007, respectivement, 2 036 et 15 764 échantillons de la couche superficielle du sol (20 cm) ont été prélevés et analysés aux fins de l’établissement de la concentration et de la densité du COS de terres agricoles représentant 12 groupes de sols chinois. En comparant les données sur le COS du milieu des années 2000 à celles des années 1980, nous avons constaté qu’à l’échelle des quatre comtés, la concentration et la densité du COS dans la couche superficielle (20 cm) avaient varié de manière significative (P < 0,01) selon un taux de 0,04 ± 0,14 g kg–1 an–1 ou 0,01 ± 0,03 kg m–2 an–1, passant de 7,9 ± 3,5 g kg–1 et 1,98 ± 0,9 kg m–2 dans les années 1980 à 8,7 ± 2,4 g kg–1 et 2,22 ± 0,5 kg m–2 au milieu des années 2000, respectivement. Cette augmentation globale mesurée dans la couche superficielle (20 cm) de 10 % de la concentration de COS ou de 12 % de la densité du COS au milieu des années 2000 a été associée à une hausse de 83 % des apports de chaume et de racines au sol dans les quatre comtés. D’importantes différences ont été observées entre les comtés en ce qui concerne l’ampleur des changements touchant la concentration et la densité du COS dans la couche superficielle. Dans les comtés de Huixian et de Xifeng, la concentration et la densité du COS dans la couche superficielle étaient notablement plus élevées au milieu des années 2000 que dans les années 1980 (P < 0,01), alors qu’aucun changement notable de ces paramètres n’a été mesuré dans les comtés de Linxia ou de Yuzhong. La concentration de COS semblait augmenter davantage dans les sols présentant une faible valeur initiale de COS que dans les sols présentant une valeur de COS plus élevée.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :