Sélection de la langue

Recherche

Lutte efficace contre les maladies des taches foliaires du blé dans l'Ouest canadien grâce à l’application de fongicides au stade de l’anthèse

MacLean, D.E., Lobo, J.M., Coles, K., Harding, M.W., May, W.E., Peng, G., Turkington, T.K., Kutcher, H.R. (2018). Fungicide application at anthesis of wheat provides effective control of leaf spotting diseases in western Canada, 112 343-349. http://dx.doi.org/10.1016/j.cropro.2018.06.019

Résumé

© Elsevier Ltd., 2018. Des maladies des taches foliaires touchent souvent les cultures de blé de printemps en Saskatchewan, causant des pertes de rendement allant jusqu’à 15 %, bien que des pertes plus importantes aient été observées lors de graves épidémies. Au cours de la dernière décennie, la fusariose de l’épi est devenue un problème majeur pour les producteurs, ce qui a entraîné une utilisation intensive de fongicides pour atténuer la maladie. Le moment optimal de l’application d’un fongicide pour combattre les taches foliaires est généralement le stade d’apparition de la dernière feuille, tandis que le moment optimal pour combattre la fusariose de l’épi est l’anthèse. Notre étude visait à déterminer si l’application d’un fongicide au stade de l’anthèse permet de combattre efficacement les taches foliaires comparativement à l’application au stade d’apparition de la dernière feuille. Nous avons évalué des traitements fongicides appliqués au stade d’apparition de la dernière feuille, au stade de l’anthèse et aux deux stades chez le cultivar de blé Carberry. L’application de prothioconazole + tébuconazole ou de tébuconazole seulement au stade de l’anthèse a permis de combattre efficacement les taches foliaires, bien que les maladies foliaires étaient légèrement plus graves après ces traitements qu’après l’application de ces fongicides au stade d’apparition de la dernière feuille, mais les rendements étaient semblables. L’application à l’anthèse a accru le poids spécifique et le poids de mille grains par rapport à l’application au stade d’apparition de la dernière feuille. Deux applications de fongicide n’ont procuré qu'un léger avantage supplémentaire par rapport à l’application au stade de l’anthèse et ne seraient pas économiquement justifiées dans l’Ouest canadien à l’heure actuelle. L’application de fongicide au stade de l’anthèse, moment optimal pour la lutte contre la fusariose de l’épi, a permis de combattre efficacement les maladies des taches foliaires.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :