Sélection de la langue

Recherche

Formes de phosphore dans les sédiments d’un estuaire à dominance fluviale

Watson, S.J., Cade-Menun, B.J., Needoba, J.A., Peterson, T.D. (2018). Phosphorus forms in sediments of a river-dominated estuary, 5(SEP), http://dx.doi.org/10.3389/fmars.2018.00302

Résumé

© Watson, Needoba et Peterson, et Sa Majesté la Reine du chef du Canada, représentée par le ministre de l’Agriculture et de l’Agroalimentaire, 2018. Les estuaires sont des zones de transition entre terre et mer, productives sur le plan biologique, qui jouent unr rôle vital dans la transformation, le recyclage et la séquestration des nutriments et de la matière organique, et qui influencent la charge en nutriments des systèms côtiers. Or, les processus jouant un rôle dans la transformation et le cycle du phosphore (P), sous forme inorganique ou organique, dans les estuaires sont peu connus. Pour mieux connaître le potential de transformation et de séquestration du P, nous avons relevé les formes de P et estimé leur contribution au P total dans les sédiments des terres humides intertidales d’un estuaire à dominance fluviale (fleuve Columbia, Oregon, États Unis) par spectroscopie de résonance magnétique nucléaire du 31 P en phase aqueuse (RMN-P). Les formes de P inorganique étaient dominantes dans les extraits de P des sédiments dans tout l’estuaire, et l’orthophosphate représentait 71 % à 84 % du P total extrait. Toutefois, des formes de P inorganique et organique d’origine biologique ont aussi été décelées. Les polyphosphates étaient présents dans les extraits de sédiment dans tout l’estuaire, et ont apporté une contribution pouvant aller jusqu’à 10 % du P extrait. À l’instar d’autres terres humides, les monoesters et diesters d’orthophosphate ont contribué de façon à peu près égale (~ 20 %) du P total extrait. Toutefois, les monoesters (p. ex., phytate) étaient plus abondants dans les sédiments caractérisés par une faible teneur en matière organique, alors que les diesters (p. ex., ADN) étaient plus abondants dans les sédiments ayant une forte teneur en matière organique, peu importe la salinité. L’ensemble des données indique clairement une transformation du P dans les sédiments d’un grand estuaire à dominance fluviale, ce qui influence son transport par le grand panache du fleuve Columbia jusqu’à la côte de l’océan Pacifique.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :