Sélection de la langue

Recherche

Première mention de hernie (Plasmodiophora brassicae) chez le canola en Ontario

Al-Daoud, F, . Moran, M., Gossen, B.D., and McDonald, M.R. 2017. First report of clubroot (Plasmodiophora brassicae) on canola in Ontario. Can. J. Plant Pathol. 39: xxx–xxx

Résumé

La hernie, causée par Plasmodiophora brassicae Woronin, est endémique chez les légumes du genre Brassica dans de nombreuses régions de l’Ontario. Si elle n’a pas été signalée auparavant chez le canola (Brassica napus L.) en Ontario, c’est peut-être parce que le pathotype le plus commun, le pathotype 6 (système de William), n’est pas très virulent à l’égard de la plupart des cultivars de canola. En 2016, des symptômes de hernie ont été observés sur les racines de plants de canola provenant d’un champ près de la ville de Verner, dans le nord de l’Ontario. Lors d’une étude de suivi, l’ADN de P. brassicae a été détecté dans le sol de 11 des 95 champs semés en canola, dont 7 champs du nord de l’Ontario. Le pathotype 2 a été trouvé sur le site de Verner par la réaction des cultivars différentels de William. Il a déjà été décelé sur le rutabaga, en Ontario, dans les années 1970, mais il s’agit de la première mention de la hernie chez le canola et de la présence d’ADN de P. brassicae dans les champs de canola en Ontario.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :