Sélection de la langue

Recherche

Analyse quantitative du profil protéique des ascospores de Neosartorya pseudofischeri soumises à un traitement thermique.

Chen, S., L. Fan*, J. Song, H. Zhang, C. Doucette, T. Hughes and L. Campbell. 2016. Quantitative analysis of protein profile of ascospores of Neosartorya pseudofischeri subjected to heat treatment. Poster presentation at the ISEKI Food Conference. July 5-8th. Vienna, Austria.

Résumé

Les champignons résistants à la chaleur peuvent survivre aux processus de pasteurisation des produits à base de fruits très acides. Par la suite, ils peuvent germer et se développer et entraîner une détérioration pendant la durée de conservation, ce qui occasionne des pertes économiques considérables pour les producteurs et une menace pour la santé des consommateurs. Neosartorya pseudofischeri, un champignon résistant à la chaleur, a été isolé dans notre laboratoire à partir d’un jus de bleuets contaminé. Afin de mieux comprendre cette propriété de résistance à la chaleur, une analyse protéomique quantitative utilisant un marquage isotopique stable à l’aide d’une déméthylation peptidique a été utilisée pour étudier les changements dans les protéines intracellulaires des ascospores de N. pseudofischeri soumises à un traitement thermique à 93 °C pendant 0, 1 ou 8 minutes. Selon nos résultats, 811 protéines ont été identifiées et quantifiées, dont 417 protéines non redondantes qui ont pu être classées en 16 catégories fonctionnelles. Nous nous sommes basés sur le rapport normalisé de l’abondance des protéines pour reconnaître les protéines dont la concentration avait été multipliée ou divisée par plus que deux, et elles ont été répertoriées comme régulées à la hausse ou à la baisse pendant le traitement thermique. Par conséquent, 150 protéines considérablement modifiées ont été groupées en quatre grappes en fonction de leurs modifications quantitatives. Les protéines régulées à la baisse étaient principalement impliquées dans le métabolisme central du carbone, les réactions au stress thermique, l’élimination des intermédiaires réactifs de l’oxygène et les événements de traduction. Ces protéines étaient entreposées pendant la sporulation, plutôt que synthétisées lors d’un court stress. Leur diminution était en accord avec la réduction des ascospores observée après le traitement thermique. Un groupe de protéines a également été découvert. Il est associé à la dégradation de substances toxiques et à la neutralisation des antibiotiques, lesquelles sont reliées à la capacité d’adaptation et à la tolérance des champignons résistants à la chaleur. Les conclusions de cette recherche donnent un aperçu des cibles moléculaires possibles pour un traitement antifongique. Il s’agit du premier rapport d’étude protéomique sur N. pseudofischeri qui jette les bases pour une investigation plus approfondie des moisissures résistantes à la chaleur à l’aide d’études quantitatives ciblées.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :