Sélection de la langue

Recherche

Étude microscopique de l’infection par l’AcMNPV dans le mésentéron de Trichoplusia ni

Javed, M.A., Harris, S., Willis, L.G., Theilmann, D.A., Donly, B.C., Hegedus, D.D., Erlandson, M.A. (2016) Microscopic investigation of AcMNPV infection in the Trichoplusia ni midgut. J. Invert. Pathology. 141:24-33.

Résumé

Le virus de la polyédrose nucléaire d’Autographa californica (AcMNPV) est l’espèce type du genreAlphabaculovirus, qui fait partie de la famille des Baculoviridae. Dans la nature, l’infection par l’AcMNPV fait suite à l’ingestion de corps d’inclusion viraux, à partir desquels des formes incluses du virus (ODV, pour occlusion-derived virus) sont libérées et vont infecter les cellules du mésentéron. Cette étude a porté sur les premiers stades de l’infection du mésentéron de Trichoplusia ni. Elle a été réalisée au moyen de virus recombinants exprimant la protéine verte fluorescente (GFP) et/ou une protéine hybride VP39-mCherry sous le contrôle de promoteurs précoces et tardifs, respectivement. Grâce à l’utilisation d’un virus ie1:GFP recombinant, la région antérieure du mésentéron a été identifiée comme le principal siège de l’infection primaire. L’infection de mésentérons par le virus recombinant à double marquage GFPVP39mCherry a révélé qu’une réplication virale active et une transmission intercellulaire étaient requises pour la formation de foyers infectieux et la propagation subséquente aux cellules du mésentéron et aux trachéoblastes. Il a été établi que la transmission de l’infection des premières cellules infectées à d’autres cellules du mésentéron dépendait de la protéine de fusion membranaire GP64.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :