Sélection de la langue

Recherche

La voie IRE1/bZIP60 et la protéine Bax inhibitor 1 suppriment l’accumulation systémique de potyvirus et de potexvirus chez les plantes d’Arabidopsis et de N. benthamiana

Gaguancela, O.A., Źuñiga, L.P., Arias, A.V., Halterman, D., Flores, F.J., Johansen, I.E., Wang, A., Yamaji, Y., Verchot, J. (2016). The IRE1/bZIP60 pathway and bax inhibitor 1 suppress systemic accumulation of potyviruses and potexviruses in arabidopsis and nicotiana benthamiana plants, 29(10), 750-766. http://dx.doi.org/10.1094/MPMI-07-16-0147-R

Résumé

L’enzyme IRE1 (Inositol Requiring Enzyme) est un capteur de stress du réticulum endoplasmique (RE). Lorsqu’elle est activée, elle épisse l’ARNm bZIP60 et génère un facteur de transcription tronqué qui régule à la hausse les gènes intervenant dans la réponse de la protéine dépliée. La protéine Bax inhibitor 1 (BI-1) est un autre capteur de stress du RE qui module la mort cellulaire en réponse aux attaques du milieu. La protéine 6K2 du potyvirus et la TGB3 du potexvirus résident dans le RE où elles servent, respectivement, d’ancre à la réplicase virale et de complexe protéique des déplacements. Dans cette étude, nous avons utilisé différents virus (virus de la mosaïque du navet [TuMV], virus de la mosaïque du plantain asiatique [PlAMV], virus Y de la pomme de terre [PVY], virus X de la pomme de terre [PVX]) marqués à la protéine verte fluorescente pour voir si la voie IRE1/bZIP60 et la machinerie BI-1 étaient induites tôt lors de l’infection d’Arabidopsis thaliana, de N. benthamiana et de S. tuberosum. L’introduction dans les cellules végétales du gène des protéines 6K2 ou TGB3 a activé l’expression de bZIP60 et BI-1 chez Arabidopsis thaliana, N. benthamania et S. tuberosum.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :