Sélection de la langue

Recherche

Changements dans le contenu nucléaire et la morphologie du scutellum associés à la perte de viabilité des graines de blé (Triticum aestivum) vieillies naturellement et soumises à un vieillissement accéléré

Ahmed, Z., Yang, H., Fu, Y.B. (2016). The associative changes in scutellum nuclear content and morphology with viability loss of naturally aged and accelerated aging wheat (Triticum aestivum) seeds, 7(September2016), http://dx.doi.org/10.3389/fpls.2016.01474

Résumé

© Ahmed, Yang et Fu, 2016. La prédiction en temps opportun de la perte de viabilité des graines au cours de l’entreposage à long terme représente un défi pour la gestion et la conservation des ressources phytogénétiques ex situ. Cependant, peu d’attention a été accordée à l’étude du processus de détérioration des graines et à celle des signaux de vieillissement des semences entreposées. Nous avons tenté ici d’étudier, à l’aide de l’essai TUNEL et de la coloration au DAPI, les changements morphologiques et moléculaires dans les sections du scutellum et de l’aleurone de graines de blé vieillies naturellement ou artificiellement. Nous avons analysé douze génotypes ou échantillons de blé exposés au vieillissement naturel (VN) ou au vieillissement accéléré (VA) et ces échantillons avaient des taux de germination allant de 11 à 93 %. Les échantillons analysés ont présenté des changements substantiels dans le scutellum, mais pas dans l’aleurone. Les noyaux observés dans la majorité des cellules du scutellum des échantillons de graines VN à faible taux de germination étaient plus longs et moins visibles, tandis que la morphologie ou la disposition des cellules du scutellum restaient inchangées. Par contre, les traitements prolongés de VA ont entraîné la perte de la structure cellulaire du scutellum, l’affaissement des couches cellulaires et la disparition de la disposition en rayons de miel. Ces changements dans le noyau et la structure concordaient avec les analyses de l’ADN des modifications nucléaires pour les échantillons de blé sélectionnés. Il est intéressant de noter que la perte de germination des graines de l’échantillon a été associée à la réduction du contenu nucléaire dans le scutellum et à l’augmentation du rapport longueur sur largeur des noyaux du scutellum. Ces observations sont importantes pour la compréhension du processus de détérioration des graines de blé; elles sont également utiles pour la recherche des signaux de vieillissement des graines sensibles en vue de la mise au point d’outils de surveillance de la viabilité des graines entreposées.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :