Sélection de la langue

Recherche

Un indice de sorption du phosphore et son utilisation dans l’estimation du lessivage du phosphore dissous des sols agricoles en Ontario

Wang, Y.T., Zhang, T.Q., O'Halloran, I.P., Tan, C.S., Hu, Q.C. (2016). A phosphorus sorption index and its use to estimate leaching of dissolved phosphorus from agricultural soils in Ontario, 274 79-87. http://dx.doi.org/10.1016/j.geoderma.2016.04.002

Résumé

Comparativement à la méthode Olsen de mesure du phosphore dans le sol, le degré de saturation en P (DSP) améliore généralement la prédiction du risque de perte de P dans le sol. Notre étude visait à évaluer différents indices de sorption du P (ISP) en vue de déterminer le maximum de sorption des sols (Qmax) et leurs indices dérivés de DSP, en tant qu’indicateurs de la concentration de P réactif dissous (PRD) dans le lixiviat du sol. Nous avons prélevé au total 236 carottes intactes de sol pour des expériences sur le lixiviat de six séries majeures de sols de l’Ontario. En utilisant l’isotherme à un point, nous avons déterminé l’ISP-a d’un sol comme étant la quantité de P sorbé par le sol durant 24 h sous agitation dans une solution de 60 mg P L –1; l’ISP-b, comme le quotient ISP-a/log C, où C est la concentration de P dans la solution après 24 h d’agitation; et l’ISP-c, comme la somme de l’ISP-a et de la concentration du P Olsen. Parmi les ISP analysés, c’est l’ISP-c qui a permis de mieux prédire le Qmax. Comparativement au P Olsen, le DSP-1 du sol (c.-à-d. le quotient du P Olsen/ISP-c) a amélioré la prédiction de la concentration de PRD dans le lixiviat. De plus, le pH du sol n’a pas eu d’effet sur la relation entre le DSP-1 et la perte de P soluble du sol. D’après les résultats de l’analyse des probabilités conditionnelles, les sols de l’Ontario ont été groupés dans les catégories suivantes : sans risque, faible risque, risque moyen et haut risque. Étant donné que le P Olsen représente la méthode de mesure agronomique actuelle en Ontario et que l’ISP-c peut être déterminé rapidement, le DSP-1 du sol peut servir à déterminer la perte de P par lixiviation et/ou être combiné aux données hydrologiques du site et aux pratiques de gestion du P pour obtenir une évaluation plus complète des pertes de P du sol.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :