Sélection de la langue

Recherche

Classification des cultures et estimation de la superficie en acres en Corée du Nord au moyen des caractéristiques phénologiques

Zhang, H., Li, Q., Liu, J., Shang, J., Du, X., Zhao, L., Wang, N., Dong, T. 2017. Crop classification and acreage estimation in North Korea using phenology features. GIScience and Remote Sensing, pp. 1-26. DOI: 10.1080/15481603.2016.1276255.

Résumé

En Corée du Nord, il est difficile d’obtenir des données fiables et à jour sur la superficie en acres et la distribution spatiale des cultures. Dans la présente étude, nous avons élaboré une méthode rapide et robuste permettant d’estimer la superficie en acres des cultures en Corée du Nord au moyen de l’indice de végétation par différence normalisée (IVDN) tiré des séries chronologiques obtenues à l’aide des données du spectroradiomètre imageur à résolution moyenne (MODIS). Nous proposons une méthode permettant de déterminer le type de culture en fonction des caractéristiques phénologiques de l’IVDN à l’aide des données recueillies dans d’autres secteurs présentant des conditions agroenvironnementales similaires afin d’atténuer le manque de données de référence-terrain. Éventuellement, la carte de classification (MODIScrop) a été évaluée à l’aide des données statistiques de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et des cartes haute résolution de classification des cultures dérivées d’une scène Landsat (LScrop). Nous avons utilisé le principe de Pareto pour évaluer la précision et la distribution des cultures dans les cartes MODIScrop. Les résultats ont montré que la superficie en acres dérivée des cartes MODIScrop cadrait généralement avec la superficie indiquée par les données de la FAO (avec une erreur relative <4,1 % pour le riz, une erreur relative <6,1 % pour le maïs et une erreur relative <9,0 % pour le soja, à l’exception des années 2004, 2008 et 2009) et les cartes dérivées de la scène LScrop (erreur relative d’environ 5 % en 2013, et de 7 % en 2008 et 2014). La précision de la classification a atteint 74,4 %, 69,8 % et 73,1 % de la superficie couverte par les images Landsat en 2008, 2013 et 2014, respectivement. Cela indique que les caractéristiques dérivées des profils de l’IVDN ont permis de caractériser les principales cultures, et que les méthodes élaborées dans le cadre de cette étude peuvent autoriser la cartographie des cultures et l’estimation de la superficie en acres dans les régions où les données de référence-terrain sont limitées.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :