Sélection de la langue

Recherche

Spectroscopie de réflectance dans le visible et l’infrarouge proche pour la prévision des pools de phosphore du sol dans les chernozems de la Sasktachewan.

Abdi, D., B.J. Cade-Menun, N. Ziadi, G.F. Tremblay et L.-E. Parent. 2016. Visible near infrared reflectance spectroscopy to predict soil phosphorus pools in Chernozems of Saskatchewan, Canada. Geoderma Regional 7:93-101.

Résumé

Il existe peu de méthodes directes ou rapides permettant de quantifier la concentration de nombreux pools de phosphore (P), y compris de phosphore organique (PO). La spectroscopie de réflectance dans le visible et le proche infrarouge (VNIRS) est une technique d’analyse rapide, peu coûteuse et précise qui permet d’analyser une grande variété de matières organiques. Cette technique est de plus en plus utilisée en science du sol. La présente étude a porté sur la capacité de la VNIRS à prévoir les concentrations d’un certain nombre de pools de phosphore du sol, et notamment le phosphore organique, de phosphore total analysé par digestion (PT) et de phosphore disponible avec la méthode Olsen (POls) et Mehlich-3 (PM3), ainsi que d’autres propriétés chimiques liées dans les sols [matière organique (SOM) et Al, Fe, Ca, Mg et Mn extractibles par la méthode Mehlich-3] dans leur incidence possible sur le cycle du phosphore du sol. Des échantillons de sol (n = 360) ont été prélevés dans des sites expérimentaux situés près d’Indian Head, en Saskatchewan (Canada), dans des parcelles cultivées sans travail du sol, à court terme (8 ans) et à long terme (31 ans) et avec une rotation pois cultivés (Pisum sativum L.) et blé de printemps (Triticum aetivum L.) recevant cinq apports d’engrais phosphoré annuellement. La sélection s’est faite au hasard.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :