Sélection de la langue

Recherche

L’ajout de jus d’airelle du Manitoba dans l’alimentation réduit les lésions rénales causées par une ischémie-reperfusion

Isaak, C.K., Wang, P., Prashar, S., Karmin, O., Brown, D.C.W., Debnath, S.C., Siow, Y.L. (2017). Supplementing diet with Manitoba lingonberry juice reduces kidney ischemia-reperfusion injury, 97(9), 3065-3076. http://dx.doi.org/10.1002/jsfa.8200

Résumé

© Sa Majesté la Reine du chef du Canada, 2017, Journal of the Science of Food and Agriculture © Society of Chemical Industry, 2017. CONTEXTE : Les airelles (Vaccinium vitis-idaea L.) contiennent des concentrations élevées d’anthocyanines biodisponibles dans les reins, lesquelles pourraient conférer une protection contre les lésions rénales causées par une ischémie-reperfusion. Dans la présente étude, nous avons examiné les effets du jus d’airelle sur les voies de signalisation activées par le stress et induisant une ischémie-reperfusion et une réponse inflammatoire dans les reins. RÉSULTATS : Des rats Sprague–Dawley susceptibles de développer une ischémie-reperfusion dans les reins présentaient une fonction rénale très altérée, accompagnée d’une activation accrue de la voie de signalisation des JNK et d’une augmentation de la réponse inflammatoire mesurée à l’aide d’un panel multiplex constitué d’un vaste éventail de biomarqueurs de l’inflammation. Chez des rats ayant reçu 1 mL de jus d’airelle une fois par jour durant 3 semaines avant l’ischémie-reperfusion, la fonction rénale a été protégée, la réponse inflammatoire était atténuée et l’activation de la voie de signalisation des JNK a donné lieu à une réduction des biomarqueurs mesurés. Les résultats in vitro des cellules HK-2 en culture ont confirmé que les anthocyanines du jus d’airelle ont inhibé la voie de signalisation des JNK et l’expression de gènes de l’inflammation après l’ischémie-reperfusion. CONCLUSION : La présente étude montre, pour la première fois, qu’une quantité quotidienne de jus d’airelle pourrait conférer une protection contre une altération de la fonction rénale induite par une lésion causée par une ischémie-reperfusion en modulant la signalisation des JNK et en inhibant la réponse inflammatoire subséquente. © Sa Majesté la Reine du chef du Canada, 2017. Journal of the Science of Food and Agriculture © 2017 Society of Chemical Industry.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :