Sélection de la langue

Recherche

Effet de la culture précédente et de l’application d’azote sur la qualité de l’orge brassicole

O’Donovan JT, Izydorczyk MS, Tidemann BD, Edney MJ, Turkington TK, Grant CA, Harker KN, Gan Y. 2017. Effect of preceding crop and nitrogen application on malting barley quality. Canadian Journal of Plant Science 97:1014-1023

Résumé

© 2017, Institut agricole du Canada. Tous droits réservés. À mesure que les cultures de légumineuses prélèvent de l’azote (N) dans l’atmosphère, on s’inquiète que le N résiduel dans le sol à la suite de la culture de légumineuses en rotation avec l’orge brassicole pourrait donner lieu à une teneur en protéines élevée inacceptable et avoir des effets négatifs sur la qualité. Peu de recherches ont toutefois été menées à cet égard. La présente étude a compris les cultures suivantes : des cultures de pois de grande culture, de lentilles, de fèveroles (sous forme de graines ou de cultures d’engrais vert), de canola et de blé en 2009, des cultures de canola en 2010 et des cultures d’orge brassicole en 2011. L’objectif était de déterminer les effets des cultures réalisées en 2009 sur la qualité de l’orge cultivée en 2011. Des semis directs ont été effectués à Lacombe (Alberta), à Swift Current (Saskatchewan) et à Brandon (Manitoba). Un engrais azoté (urée) a été épandu en 2010 et en 2011 selon les doses suivantes : 0, 30, 60, 90 et 120 kg ha?1. Contrairement au canola et au blé, les légumineuses ont eu peu d’effets négatifs sur la qualité de l’orge. Des exceptions ont été observées à Lacombe, où les cultures de lentilles et de fèveroles (engrais vert) ont donné lieu à une augmentation de la teneur en protéines et à une baisse du caractère ventru des grains. De telles exceptions n’ont pas été relevées aux autres emplacements. Une augmentation de la dose d’engrais azoté utilisée a eu une incidence négative sur presque tous les paramètres de qualité du malt à tous les emplacements. Les résultats indiquent que la culture de légumineuses avant la culture d’orge brassicole risque moins de réduire la qualité de l’orge que l’épandage d’engrais azoté.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :