Sélection de la langue

Recherche

Conservation, fiber digestibility, and nutritive value of corn harvested at 2 cutting heights and ensiled with fibrolytic enzymes, either alone or with a ferulic acid esterase-producing inoculant

Lynch, J.P., Baah, J., et Beauchemin, K.A. (2015). « Conservation, fiber digestibility, and nutritive value of corn harvested at 2 cutting heights and ensiled with fibrolytic enzymes, either alone or with a ferulic acid esterase-producing inoculant. », Journal of Dairy Science (JDS), 98(2), p. 1214-1224. doi : 10.3168/jds.2014-8768  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Cette étude visait à déterminer les effets de l’utilisation d’un produit d’enzymes fibrolytiques, appliqué à l’ensilage, seul ou en combinaison avec un additif bactérien producteur d’estérase de l’acide férulique, sur la composition chimique, les caractéristiques de conservation et la dégradabilité in vitro du maïs ensilé récolté à hauteur de coupe normale ou haute. Des échantillons de maïs prélevés en trois exemplaires ont été récoltés de manière à laisser un chaume normal (15 cm; CN) ou haut (45 cm; CH) au-dessus du sol. Des sous-échantillons de fourrage haché ont été ensilés non traités ou traités avec un produit d’enzymes fibrolytiques contenant des xylanases et des cellulases appliqué seul (ENZ) ou en combinaison avec un inoculant d’ensilage producteur d’estérase de l’acide férulique (ENZ+IEAF). Le traitement aux enzymes fibrolytiques a été appliqué à raison de 2 mL de produit enzymatique/kg de matière sèche (MS) de fourrage, et l’inoculant, à raison de 1,3 × 105 UFC/g de fourrage frais. Les échantillons ont été placés dans des silos de laboratoire où ils ont été conservés 7, 28 ou 70 jours, avant que l’on analyse leurs caractéristiques de fermentation. Chez les échantillons ensilés 70 jours, nous avons aussi vérifié les pertes en MS, la composition chimique et la dégradabilité ruminale in vitro. Après 70 jours, en général, la hauteur de coupe n’influait pas sur la fermentation des ensilages de maïs, mais la concentration des fibres insolubles dans les détergents neutres et acides ainsi que la concentration des cendres étaient plus faibles dans les ensilages faits avec les plantes récoltées à hauteur de coupe normale que chez celles où le chaume était plus haut, alors que la concentration d’amidon était plus élevée dans les ensilages faits avec ces dernières (CH). Après 70 jours d’ensilage, les concentrations d’acide acétique et d’éthanol, et le nombre de levures étaient plus élevés, alors que le pH et la concentration de fibres insolubles dans les détergents neutres étaient plus faibles dans les ensilages faits avec l’ENZ ou l’ENZ+IEAF que dans les ensilages non traités. Finalement, les ensilages faits avec l’ENZ+IEAF ont aussi présenté plus de pertes de MS. Nous n’avons observé aucun effet du traitement avec l’additif sur les indices de dégradabilité in vitro après 48 heures d’incubation ruminale. L’utilisation du produit d’enzymes fibrolytiques, seul ou en combinaison avec un inoculant producteur d’estérase de l’acide férulique, au moment de l’ensilage n’a pas amélioré la fermentation de l’ensilage de maïs ni sa valeur nutritive et a même eu une incidence négative sur certains de ces paramètres. L’utilisation d’un produit d’enzymes fibrolytiques lors de l’ensilage, seul ou en combinaison avec un inoculant producteur d’estérase de l’acide férulique, n’a pas entraîné de différence selon que le maïs avait été récolté à CN ou à CH. L’ensilage fait de plantes à CH avait une teneur plus élevée en amidon et une teneur plus faible en fibres que l’ensilage fait de plantes à CN, alors que la hauteur de coupe n’a pas influé sur l’indice de digestibilité in vitro.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :