Sélection de la langue

Recherche

Metabolism of n-C<inf>10:0</inf> and n-C<inf>11:0</inf> fatty acids by Trichoderma koningii, Penicillium janthinellum and their mixed culture: I. Biomass and CO<inf>2</inf> production, and allocation of intracellular lipids

Chahal, A., Monreal, C.M., Bissett, J.D., Rowland, O., Smith, M.L., et Miller, S.S. (2014). « Metabolism of n-C10:0 and n-C11:0 fatty acids by Trichoderma koningii, Penicillium janthinellum and their mixed culture: I. Biomass and CO2 production, and allocation of intracellular lipids. », Journal of Environmental Science and Health, Part B: Pesticides, Food Contaminants, and Agricultural Wastes, 49(12), p. 945-954. doi : 10.1080/03601234.2014.951581  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La capacité de deux champignons telluriques, Trichoderma koningii et Penicillium janthinellum, à oxyder les acides gras n-C10:0 et n-C11:0 en CO2 et de stocker les lipides intracellulaires pendant la phase de croissance est inconnue. Le présent article traite pour la première fois du métabolisme de l’acide décanoïque (DA, C10:0), de l’acide undécanoïque (UDA, n-C11:0), d’un mélange des acides (UDA+DA) ainsi que d’un mélange d’UDA + un bouillon de dextrose de pomme de terre UDA (PDB) par T. koningii et P. janthinellum ainsi que des cultures mixtes de ceux-ci. On a utilisé un substrat de complexe PDB comme substrat témoin. On a évalué la capacité des cultures fongiques : 1) à oxyder les acides gras n-C10:0 et n-C11:0 en CO2; 2) à stocker les lipides intracellulaires pendant la croissance. Avec les quatre substrats d’acides gras, la culture mixte de T. koningii et P. janthinellum a produit plus de biomasse et de CO2 que les autres cultures fongiques. Par culture de 150 mL, la culture mixte sur UDA+PDB et sur PDB uniquement a produit le plus de biomasse (7 567 et 11 425 mg respectivement). Lorsque cultivé sur DA, la culture mixte a produit la plus faible quantité de biomasse (6 400 mg), une quantité inférieure à celles obtenues avec UDA (7 550 mg) ou UDA+DA (7 270 mg). Les quantités de CO2 produites ont varié de 210 mg avec DA à 618 mg avec PDB; ces quantités sont fortement corrélées avec la biomasse (r2 = 0,99). La microscopie par fluorescence des lipides imprégnés des cultures de cellules fongiques mixtes au cours de la phase exponentielle révèle l’obtention de plus grosses cellules fongiques et une plus grande accumulation de lipides dans les membranes et les organes de stockage que les accumulations observées pendant la phase de latence et la phase stationnaire. T. koningii et P. janthinellum cultivés sur les acide gras n-C10:0 et n-C11:0 ont produit de plus faibles quantités de biomasse et de CO2, mais ont stocké des quantités plus élevées de lipides intracellulaires que lorsque cultivés sur PDB uniquement.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :