Sélection de la langue

Recherche

Effects of chop-length and a ferulic acid esterase-producing inoculant on fermentation and aerobic stability of barley silage, and growth performance of finishing feedlot steers

Addah, W., Baah, J., Okine, E.K., Owens, F.N., et McAllister, T.A. (2014). « Effects of chop-length and a ferulic acid esterase-producing inoculant on fermentation and aerobic stability of barley silage, and growth performance of finishing feedlot steers. », Animal Feed Science and Technology, 197, p. 34-36. doi : 10.1016/j.anifeedsci.2014.07.012  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Dans la présente étude, nous avons examiné l’incidence de la longueur de coupe du fourrage et l’incidence d’un inoculum produisant de l’acide férulique estérase (FAE) sur la fermentation, la stabilité aérobie et la valeur des fibres physiquement efficaces d’un ensilage d’orge utilisé chez des bovins d’engraissement en finition. De l’orge entière (Hordeum vulgare L.; 310 g MS/kg) a été coupée selon deux longueurs (courte : 10,0 mm; longue : 20,0 mm) et ensilée avec ou sans inoculum produisant de la FAE contenant Lactobacillus buchneri LN4017, Lactobacillus plantarum LP7109 et Lactobacillus casei LC3200 dans des sacs Ag-Bag® ou dans des mini silos. Les données ont été analysées selon un plan factoriel 2 × 2 au moyen de la procédure MIXED de SAS. Dans les mini silos, le pH final de l’ensilage inoculé était inférieur (P = 0,001) à une longueur de coupe de 10,0 mm qu’à une longueur de coupe de 20,0 mm (3,87 vs 4,02). Dans les mini silos, l’inoculation n’a pas entraîné d’augmentation de la concentration d’acide acétique à une longueur de 10,0 mm, mais elle a entraîné une telle augmentation à une longueur de 20,0 mm (P = 0,034), de même qu’aux deux longueurs de coupe (10,0 mm : 45,7 vs 24,3 g MS/kg; 20,0 mm : 54,3 vs 15,9 g MS/kg) dans les sacs Ag Bag®. Dans les mini silos, la concentration d’acide lactique était plus importante (P = 0,011) à la longueur de 20,0 mm qu’à celle de 10,0 mm (81,5 vs 67,3 g MS/kg), et l’inoculation a entraîné une diminution (P = 0,020) du rapport acide lactique:acide acétique à la longueur de coupe de 20,0 mm, mais non à celle de 10,0 mm. Les populations de bactéries lactiques étaient supérieures (P = 0,002) et les populations de levures étaient inférieures (P = 0,030) avec l’ensilage inoculé conservé dans des mini silos. Ni la longueur de coupe, ni l’inoculation ni leur interaction n’ont eu d’effet (P ≥ 0,186) sur la perte de MS de l’ensilage. À la longueur de 10,0 mm, tant l’ensilage inoculé que l’ensilage non inoculé sont demeurés stables lors d’une exposition aérobie de 8 j, mais l’inoculation a prolongé de 5 j la stabilité aérobie de l’ensilage à la longueur de 20,0 mm (j 3­8). La performance de croissance et la consommation de MS observées chez les bouvillons en finition n’ont pas été modifiées (P ≥ 0,257) par la longueur de coupe, l’inoculation ou leur interaction, mais la proportion de viande marchande et la masse du muscle long dorsal des carcasses étaient plus importantes (P = 0,017 et P = 0,035, respectivement) chez les bouvillons ayant reçu de l’orge coupée à 10,0 mm que chez ceux ayant reçu de l’orge coupée à 20,0 mm. L’augmentation de la longueur de coupe de l’ensilage d’orge a accru la teneur en fibres physiquement efficaces, et l’administration d’un inoculum a amélioré la stabilité aérobie de l’ensilage à la longueur de 20,0 mm. Cependant, ni la longueur de coupe ni l’inoculation n’ont eu d’effet sur la performance de croissance des bovins d’engraissement en finition, vraisemblablement en raison de la faible proportion d’ensilage dans l’alimentation des animaux (100 g/kg, MS).

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :