Sélection de la langue

Recherche

The impact of lower gut nitrogen supply on nitrogen balance and urea kinetics in growing pigs fed a valine-limiting diet

Columbus, D., Lapierre, H., Fuller, K.D., Fuller, M.F., Htoo, J.K., et de Lange, C.F.M. (2012). « The impact of lower gut nitrogen supply on nitrogen balance and urea kinetics in growing pigs fed a valine-limiting diet. », Journal of Animal Science, 90(Suppl. 4), p. 62-64. doi : 10.2527/jas.51843  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons effectué un bilan azoté et une analyse de dilution isotopique pour déterminer les effets de l’apport en azote (N) dans le gros intestin sur la rétention de N la cinétique de la CO(NH2)2 chez les porcs en croissance. Nous avons installé une canule caecale et un cathéter jugulaire à 9 castrats (poids corporel initial : 22,4 ± 1,2 kg) que nous avons assignés au hasard à 1 traitement parmi 3 types de perfusion caecale de N : solution saline, caséine ou CO(NH2)2, ces 2 dernières perfusions étant administrées à raison de 40 % de la prise de N quotidienne. Tous les porcs ont reçu une ration à base d’amidon de maïs (Zea mays) et de tourteau de soya (Glycine max) dont l’acide aminé limitant est la valine. Les perfusions caecales de N n’ont pas eu d’incidence sur la digestibilité apparente de N dans le tube digestif (P > 0,05). L’efficacité de l’utilisation de N (% de l’apport digestible apparent dans l’iléon; 72,9 ± 1,9, 84,9 ± 1,9 et 85,6 ± 2,3 % [P = 0,01] pour la solution saline, la caséine et la CO[NH2]2, respectivement) et de la valine (76,9 ± 1,9, 86,5 ± 1,9 et 86,5 ± 2,4; P = 0,02) pour la synthèse protéique globale et la rétention de la valine a augmenté avec la caséine et la CO(NH2)2. Le flux d’urée et l’excrétion urinaire de N ont augmenté (P < 0,05) de façon similaire pour les deux perfusions de N, mais cette augmentation n’expliquait pas complètement la disparition de N dans le gros intestin. Cette disparition de N du gros intestin se fait sous la forme d’azote non protéique (ANP), lequel peut être utilisé par la flore microbienne du petit intestin pour la production d’acides aminés (AA); il doit être pris en compte pour la détermination de l’apport et des besoins en N et en AA.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :