Sélection de la langue

Recherche

Long-term Field Bioassay of Soil Quality.

Janzen, H.H., Olson, B.M., Zvomuya, F., Larney, F.J., et Ellert, B.H. (2012). « Long-term Field Bioassay of Soil Quality. », Prairie Soils and Crops, 5, p. 165-168.

Résumé

En 1990 au Centre de recherches de Lethbridge, on a établi un bioessai au champ pour étudier les effets de différences mesurées dans la qualité du sol sur le rendement en blé. Dans chacun de deux champs, on a déposé 36 sols différents sur le sol préalablement décapé, puis on y a cultivé du blé de printemps, avec ou sans fertilisation azotée, afin de mesurer les effets sur le rendement. L’expérience montre que les plantes réagissent aux différences dans la qualité du sol, car nous avons constaté de grandes différences persistantes entre les parcelles. Les rendements étaient liés à des propriétés mesurables du sol : par exemple, ils tendaient à augmenter avec la teneur en matière organique, mais seulement jusqu’à un certain seuil, au delà duquel la teneur en matière organique n’influait pas sur le rendement. Nous effectuons actuellement d’autres analyses pour déterminer si et, le cas échéant, à quel rythme les différences dans la qualité des sols s’estompent avec le temps.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :