Sélection de la langue

Recherche

Productivity of Long-Term No-Till Plots - Lethbridge Alberta.

Smith, E.G., Larney, F.J., Nakonechny, D.J., Barbieri, J.M., et Lindwall, C.W. (2012). « Productivity of Long-Term No-Till Plots - Lethbridge Alberta. », Prairie Soils and Crops, 5, p. 123-131.

Résumé

Une étude à long terme sur la culture sans travail du sol a été lancée en 1968 (lorsque cette pratique en était à ses débuts) au Centre de recherches de Lethbridge afin de mieux comprendre les effets à long terme de cette pratique ainsi que les problèmes qu’elle pourrait causer. L’étude porte sur des rotations jachère blé et jachère blé-blé/lin pratiquées selon trois systèmes de travail du sol : 1) labour au cultivateur à lames larges qui laisse la plupart des résidus de récolte à la surface du sol, 2) labour au cultivateur lourd qui enfouit plus de résidus de récolte que le cultivateur à lames et 3) aucun travail du sol (lutte chimique contre les mauvaises herbes durant les années de jachère et de culture). L’étude a donné à l’industrie des indications préliminaires sur l’importance de la gestion des résidus de récolte dans les systèmes sans travail du sol et sur les caractéristiques que doit avoir l’équipement d’ensemencement pour assurer le bon placement des semences. L’étude a également montré que, contrairement à ce que craignaient de nombreux sceptiques de la première heure, la culture sans travail du sol n’a pas causé une compaction des sols avec le temps. Sur les quarante ans de l’étude, les rendements de la rotation jachère blé étaient moins élevés sans travail du sol qu’avec travail du sol, mais la différence de rendement était moindre lorsqu’on utilisait un semoir à houe. Dans la rotation de trois ans jachère blé-blé/lin, le rendement de la culture de blé après la jachère était aussi élevé sans qu’avec travail du sol, et le semoir à houe a donné un meilleur rendement total que le semoir à disques. Depuis dix ans, il n’y a pas eu de réduction de rendement dans le système sans travail du sol, ce qui indique que la gestion de ce système cultural s’est améliorée et qu’elle a apporté des changements favorables aux propriétés du sol.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :