Sélection de la langue

Recherche

Rotation ABC – Lethbridge, Alberta.

Smith, E.G., Ellert, B.H., Janzen, H.H., et Nakonechny, E.M. (2012). « Rotation ABC – Lethbridge, Alberta. », Prairie Soils and Crops, 5, p. 147-154.

Résumé

Établi en 1911 au Centre de recherches de Lethbridge, l’essai désigné Rotation ABC se poursuit toujours pour évaluer les effets à long terme de divers systèmes culturaux sur la qualité et la productivité du sol ainsi que sur l’environnement en général. L’essai sans répétition porte sur trois rotations à base de blé qui étaient alors considérées comme praticables dans l’Ouest canadien, soit la culture continue de blé (A) et les rotations jachère blé (B) et jachère blé blé (C). En 1967 et en 1972, on a divisé les parcelles en quatre pour y appliquer les quatre combinaisons de deux doses d’engrais azoté et de deux doses d’engrais phosphoré. En 2010, on a répété les rotations A, B et C sur six parcelles adjacentes qui étaient soumises à la rotation T, une rotation jachère blé depuis les années 1950. Les rotations A, B et C, avec traitements de fertilisation à partir de 1992, ont aussi été pratiquées sur les parcelles plus petites, dites « des chimistes » (établies pour des analyses de sol détaillées par les chimistes d’Ottawa). À l’origine, les parcelles des chimistes comprenaient aussi des parcelles en rotations M, S et T, mais on a réassigné ces parcelles à d’autres études.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :