Sélection de la langue

Recherche

Formes du phosphore dans les composts et les sols amendés de composts suivant une incubation.

Gagnon, B., Demers, I., Ziadi, N., Chantigny, M.H., Parent, L.-É., Forge, T.A., Larney, F.J., et Buckley, K.E. (2012). « Formes du phosphore dans les composts et les sols amendés de composts suivant une incubation. », Canadian Journal of Soil Science, 92(5), p. 711-721. doi : 10.4141/CJSS2012-032  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Une connaissance des formes et de la bio-disponibilité du P des composts appliqués à des cultures horticoles en production biologique est nécessaire pour promouvoir la qualité des sols et la croissance des plantes tout en protégeant l’environnement. Sept composts ont été sélectionnés et caractérisé s pour leur composition chimique. Les composts étaient pour la plupart matures et le P total contenait 73 à 96% sous forme Pi, bien que la concentration en P total et les fractions de P variaient entre les matériaux sélectionnés pour cette étude. Ces composts en compagnie d’un P inorganique (KH2PO4) seul ont été ajoutés à trois sols avec des propriétés chimiques contrastées à un taux équivalent à 65 kg P ha-1 et incubés à la noirceur à 25°C. Un témoin non fertilisé a été inclus afin d’estimer la contribution du P du sol. La quantité et la solubilité relative du P de ces mélanges compost-sol ont été évaluées après 2 et 16 semaines d’incubation à l’aide de la technique de fractionnement de Hedley modifiée. Les résultats ont indiqué que le P ajouté avec les composts a été préférentiellement retrouvé dans la portion Pi des fractions labiles des sols après 2 et 16 semaines. À l’exception du compost de fumier de bovins laitiers, tous les composts ont produit les mêmes quantités de P labile (51-58%) et Pi total (61-98%) dans les sols, lesquelles étaient significativement plus faibles que le P labile (82%) et près du Pi total (108%) du KH2PO4 inorganique seul. Contrairement aux autres composts, le compost de résidus de pomme de terre a produit une augmentation significative de la fraction Po extraite au NaHCO3. Cette étude a indiqué que le Pi a été la forme la plus importante de P dans ces composts et dans les sols amendés avec ces composts. Néanmoins, il demeure difficile de prédire la disponibilité du P des composts suivant leur application au sol.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :