Sélection de la langue

Recherche

Botanicals: an alternative approach for the control of avian coccidiosis.

Abbas, R.Z., Colwell, D.D., et Gilleard, J. (2012). « Botanicals: an alternative approach for the control of avian coccidiosis. », World's Poultry Science Journal, 68(2), p. 203-215. doi : 10.1017/S0043933912000268  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La coccidiose, principale maladie parasitaire de la volaille, est causée par un protozoaire apicomplexe du genre Eimeria. Par le passé, les stratégies de lutte zoosanitaire classiques employées contre ce parasite reposaient essentiellement sur les anticoccidiens et, dans une certaine mesure, sur des vaccins vivants. Les anticoccidiens ont contribué pour une bonne part à la maîtrise de la coccidiose aviaire, mais, en raison de leur usage très répandu, des souches coccidiennes résistantes sont apparues. Dans de telles circonstances, il faut de nouveaux médicaments pour remplacer ceux devenus inopérants à cause de cette résistance, mais la création de nouvelles molécules prend toujours beaucoup de temps. En raison du coût élevé de la mise au point de nouveaux médicaments et de nouveaux vaccins, de la progression de la résistance et des préoccupations que suscitent les résidus médicamenteux associés à l’utilisation continue de produits chimiques, on s’intéresse de nouveau aux plantes pour maîtriser la coccidiose aviaire par des moyens sûrs, efficaces et peu coûteux. Plusieurs spécialistes de la volaille dans le monde mènent activement des travaux de recherche sur l’utilisation des végétaux et de produits d’origine végétale pour combattre la coccidiose et réduire les lourdes pertes économiques que cette maladie occasionne à l’industrie de la volaille. Dans l’article présenté ici, nous faisons le tour des travaux de recherche consacrés aux plantes, aux complexes d’herbes et aux produits végétaux vendus sur le marché pour leurs propriétés anticoccidiennes chez la volaille. Les renseignements fournis sur les composés actifs, les doses et les mécanismes d’action des produits végétaux pourraient être utiles à ceux qui souhaitent utiliser des agents anticoccidiens d’origine végétale dans une stratégie de lutte intégrée pour maîtriser les coccidies résistantes.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :