Sélection de la langue

Recherche

Characterization of 4 T1-like lytic bacteriophages that lyse Shiga-toxin Escherichia coli O157:H7.

Niu, Y.D., Stanford, K.I.M., Ackermann, H.-W., et McAllister, T.A. (dirs.) (2012). « Characterization of 4 T1-like lytic bacteriophages that lyse Shiga-toxin Escherichia coli O157:H7. », Canadian Journal of Microbiology, 58(7), p. 923-927. doi : 10.1139/W2012-063  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les bactériophages sont associés à une réduction de la libération d’Escherichia coli O157 :H7 (STEC O157 :H7) chez le bovin. Quatre phages présentant une activité envers 12 souches de STEC O157 :H7 parmi 14 représentant 11 types de phages (PT) communs ont été isolés. Les phages ne lysaient pas les souches d’E. coli non STEC, 11 des 12 souches STEC montrant une extrême sensibilité (multiplicité d’infection moyenne = 0,0003–0,0007). Tous les phages possédaient une tête icosaédrique et une queue effilée non contractile, une morphologie indicative des Siphoviridae de type T1. La taille du génome de tous les phages était d’environ 44 kb, mais les profils de digestion par EcoR1 ou HindIII différaient d’un phage à l’autre. À partir des profils de digestion par les enzymes de restriction, les phages AHP24, AHS24 et AHP42 étaient davantage reliés les uns aux autres (66,7 – 82,4%) comparativement à AKS96, alors que AHP24 et AHS24, isolés du même parc d’engraissement, présentaient l’identité la plus élevée (88,9 % – 92,3 %). Les phages AHP24 et AHS24 présentaient le plus large spectre d’hôtes et l’activité lytique la plus forte envers les STEC O157 :H7, ce qui fait d’eux des candidats de choix pour le biocontrôle de cette bactérie chez le bovin.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :