Sélection de la langue

Recherche

Supprimer le supplément de vitamine A dans les rations à base d'orge rehausse le persillé de la viande chez les génisses de boucherie.

Gibb, D.J., Van Herk, F.H., Mir, P.S., Loerch, S., et McAllister, T.A. (2011). « Supprimer le supplément de vitamine A dans les rations à base d'orge rehausse le persillé de la viande chez les génisses de boucherie. », Canadian Journal of Animal Science, 91(4), p. 669-674. doi : 10.4141/CJAS2011-038  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La présente étude devait établir si le retrait du supplément de vitamine A dans les rations à base d’orge servant à engraisser les bovins aurait une incidence sur le rendement de l’animal, sur sa santé ou sur la qualité de la carcasse. À cette fin, les auteurs ont réparti au hasard six enclos (10 génisses par enclos) par traitement, les traitements consistant en l’absence de vitamine A (-VA) ou en 3 640 UI (+VA) de vitamine A par kg de matière sèche dans les rations à base d’orge. La concentration initiale de rétinol dans le sang était similaire dans les deux cas (28 mg par dL; P=0,34), mais le traitement -VA l’avait réduite de 40 % (30 c. 50 mg par dL; P<0,001) au 217e jour. Retrancher le supplément de vitamine A diminue l’ingestion de matière sèche pendant la période de semi-finition de 58 jours (6,93 c. 7,07 kg par jour; P=0,007) et les 218 jours de l’essai (9,18 c. 9,35 kg par jour; P<0,001), mais on ne note aucune incidence sur le gain quotidien moyen pendant la semi-finition (1,22 kg par jour; P=0,46) ni la totalité de l’expérience (1,46 kg par jour; P=0,15). Selon le classement photographique, le traitement -VA rehausse le persillé (480,6 c. 439,3; P=0,02) sans affecter pour autant l’épaisseur du gras dorsal (0,74 cm; P=0,62). Les mesures réalisées aux ultrasons sont étroitement corrélées avec le classement photographique, cependant elles ne permettent pas de détecter la variation du persillé (P=0,99). Les résultats de cette étude indiquent qu’en retirant le supplément de vitamine A, on améliorerait le persillé de la viande sans que l’épaisseur du gras dorsal ou la santé de l’animal en pâtissent.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :