Sélection de la langue

Recherche

Effets de traitements hyperbares sur la qualité de la tomate.

Goyette, B., Vigneault, C., Charles, M.T., et Raghavan, G.S.V. (2012). « Effets de traitements hyperbares sur la qualité de la tomate. », Canadian Journal of Plant Science, 92(3), p. 541-551. doi : 10.4141/CJPS2011-168  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Un système expérimental permettant d’explorer les effets de traitements hyperbares sur les indices de qualité de la tomate a été proposé, conçu et construit. Des tomates récoltées au stade de début-rougissement ont été conservées sous des pressions de 1, 3, 5, 7 ou 9 atmabs pendant différentes périodes (5, 10 ou 15 jours) à 13°C. Les effets de traitements hyperbares sur la qualité de la tomate ont été évalués en termes de perte de poids, ferreted, couleur, acidité totale (TA) et concentration totale de solides solubles (TSS). Les tomates conservées sous pressions hyperbares ont muri plus lentement et avaient des taux de respiration plus bas que celles conservées à pression ambiante. Des différences significatives de pertes de poids, couleur, concentration de lycopène et fermeté ont été démontrées entre les tomates conservées sous pressions et celles à pression ambiante. Aucune différence significative n’a été trouvée dans les ratios solides-solubles/acidité (TSS/TA).

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :