Sélection de la langue

Recherche

Solid beef cattle manure application impacts on soil properties and 17β-estradiol fate in a clay loam soil

Caron, E., Farenhorst, A., Hao, X., et Sheedy, C. (2012). « Solid beef cattle manure application impacts on soil properties and 17β-estradiol fate in a clay loam soil. », Journal of Environmental Science and Health, Part B: Pesticides, Food Contaminants, and Agricultural Wastes, 47(6), p. 495-504. doi : 10.1080/03601234.2012.665658  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

L’épandage de fumier du bétail sur les terres agricoles est l’une des façons pour les œstrogènes naturels de pénétrer dans le sol. Pour examiner les effets de l’épandage à long terme du fumier solide des bovins de boucherie (Bos Taurus) sur les propriétés du sol ainsi que sur la sorption et la minéralisation du 17β‑œstradiol, nous avons analysé un sol ayant reçu du fumier de bovins de boucherie pendant 35 ans. Le 17β‑œstradiol a été fortement sorbé et la sorption a augmenté de manière significative (P < 0,05) avec la teneur du sol en carbone organique et le taux annuel d’épandage du fumier de bovins de boucherie. La demi‑vie de minéralisation du 17β‑œstradiol a présenté une corrélation négative significative, et la quantité totale de 17β‑œstradiol minéralisée à 90 jours (MAX) a présenté une corrélation positive significative avec la sorption du 17β‑œstradiol. Le taux d’épandage du fumier à long terme n’a eu aucun effet significatif sur la valeur MAX, mais l’ajout, en laboratoire, de fumier frais de bovins de boucherie s’est traduit pas des valeurs MAX significativement plus basses (P < 0,05). Aucun des traitements n’a entraîné de valeurs MAX dépassant le tiers de la quantité de 17β‑œstradiol épandue.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :