Sélection de la langue

Recherche

Mammary gene expression and activity of antioxidant enzymes and concentration of the mammalian lignan enterolactone in milk and plasma of dairy cows fed flax lignans and infused with flax oil in the abomasum

Côrtes, C., Palin, M.-F., Gagnon, N., Benchaar, C., Lacasse, P., et Petit, H.V. (2012). « Mammary gene expression and activity of antioxidant enzymes and concentration of the mammalian lignan enterolactone in milk and plasma of dairy cows fed flax lignans and infused with flax oil in the abomasum. », British Journal of Nutrition, 108(8), p. 1390-1398. doi : 10.1017/S0007114511006829  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Cette étude portait sur les effets d’un apport alimentaire d’enveloppes de graines de lin ou d’huile de lin sur l’activité des enzymes antioxydantes (superoxyde dismutase [SOD], catalase [CAT] et glutathion peroxydase [GPX]) dans le plasma et la glande mammaire, et l’abondance relative d’ARNm des gènes d’antioxydants dans la glande mammaire des vaches laitières. En tout, nous avons utilisé huit vaches laitières dans une expérience réalisée suivant un plan en carré latin répété 4 × 4. Nous avons utilisé quatre rations : ration témoin, sans enveloppes de graines de lin (T), 9•88 % enveloppes de graines de lin dans la matière sèche (ENV), ration témoin avec 500 g d’huile de lin par jour en perfusion abomasale (TH), 9•88 % d’enveloppes de graines de lin dans la matière sèche et 500 g d’huile de lin par jour en perfusion abomasale (ENVH). Nous avons constaté que l’activité GPX plasmatique a généralement augmenté avec l’apport d’huile de lin. Chez les vaches qui ont reçu la ration ENV, l’ARNm de CAT, de GPX1 et de SOD1 dans la glande mammaire était plus abondant que chez les vaches qui ont reçu la ration témoin, tandis que l’ARNm de GPX3, de SOD2 et de SOD3 était moins abondant. Dans la glande mammaire des vaches qui ont reçu la ration ENVH, une régulation à la baisse s’est exercée sur l’ARNm de CAT, de GPX1, de GPX3, de SOD2 et de SOD3, par comparaison aux vaches qui ont reçu la ration témoin. L’ARNm de CAT, de GPX1, de GPX3 et de SOD3 était moins abondant dans la glande mammaire des vaches qui ont reçu la ration TH que dans la glande mammaire des vaches qui ont reçu la ration témoin. Ces travaux démontrent que les enveloppes de graines de lin favorisent l’augmentation de l’abondance de certains gènes d’antioxydants, ce qui peut contribuer à la protection des tissus mammaires et d’autres tissus contre le stress oxydatif chez la vache laitière.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :