Sélection de la langue

Recherche

Thirty-year amendment of horse manure and chemical fertilizer on the availability of micronutrients at the aggregate scale in black soil

Fan, J., Ding, W., Chen, Z., et Ziadi, N. (2012). « Thirty-year amendment of horse manure and chemical fertilizer on the availability of micronutrients at the aggregate scale in black soil. », Environmental Science and Pollution Research, 19(7), p. 2745-2754. doi : 10.1007/s11356-012-0774-7  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Objet: La présente étude évalue les effets du fumier et des engrais chimiques sur la teneur en micronutriments (Fe, Mn, Cu et Zn) et leur disponibilité dans les plantes cultivées. Méthode: Nous avons sélectionné sept traitements, dont trois traitements de fertilisation classiques (NP, fumier de cheval [M] et NP plus M [NPM]), trois traitements correspondants à double concentration (N2P2, M2 et N2P2M2) et un traitement témoin. Nous avons prélevé des échantillons de sol et les avons séparés par tamisage humide en quatre agrégats en septembre 2009. Nous avons prélevé et analysé simultanément des échantillons de maïs. Résultats: Par comparaison au traitement témoin, le traitement N2P2 a augmenté de 732 %, 388 % et 42 % les quantités respectives de Fe, Mn et Cu extractibles du sol au moyen du DTPA, tandis que le traitement M2 a diminué de 26 %, 22 % et 10 % les quantités respectives de ces mêmes micronutriments. Les quantités de Zn extractible du sol et des grains de maïs au moyen du DTPA étaient plus élevées avec les traitements M et M2 qu’avec les autres traitements, et la quantité de Zn extraite au DTPA présentait une corrélation significative avec la teneur en carbone organique du sol (COS) dans les gros macroagrégats, les microagrégats et les fractions limon + argile. Les concentrations en Mn dans les tiges et les grains de maïs présentaient une corrélation significative avec le Mn extractible du sol en vrac et des microagrégats au moyen du DTPA, et les concentrations de Zn dans les tiges affichaient une corrélation significative avec celles du Zn extrait au DTPA du sol en vrac, des microagrégats et des gros macroagrégats. Conclusion: L’application à long terme du fumier de cheval pourrait augmenter la disponibilité du Zn dans le sol et son absorption par le maïs, probablement en raison de son activation par le COS. Par contre, l’application d’engrais chimiques a augmenté les quantités de Fe, Mn et Cu extractibles du sol au moyen du DTPA en réduisant le pH du sol. Nos résultats portent aussi à croire que l’absorption du Mn par le maïs provenait principalement des microagrégats, tandis que le Zn dans les plantes cultivées provenait surtout des gros macroagrégats et des microagrégats.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :