Sélection de la langue

Recherche

New breeding tools impact Canadian commercial farmer fields.

DePauw, R.M., Knox, R.E., Humphreys, D.G., Thomas, J.B., Fox, S.L., Brown, P.D., Singh, A.K., Pozniak, C.J., Randhawa, H.S., Fowler, D.B., Graf, R.J., et Hucl, P.J. (2011). « New breeding tools impact Canadian commercial farmer fields. », Czech Journal of Genetics and Plant Breeding (CJGPB), 47(Spec. Issue 1), p. S28-S34.

Résumé

Le coût élevé de la mise au point de cultivars favorise la recherche de gains d’efficience permettant de réduire le temps et le coût de cette mise au point. La technologie des dihaploïdes (DH) et la sélection assistée par marqueurs (SAM) sont deux moyens d’obtenir de tels gains. Depuis 1997, 25 cultivars de blé de 7 classes commerciales ont été mises au point au moyen de méthodes DH et ont été enregistrées auprès de l’Agence canadienne d’inspection des aliments. En 2009, ces cultivars DH représentaient plus du tiers des superficies consacrées à la culture du blé au Canada. Le blé DH ‘Lilian’, admissible aux divers grades de blé roux de printemps de l’Ouest canadien (classe CWRS), est actuellement le cultivar de blé le plus cultivé au Canada; pour mettre au point ce cultivar, on a employé la SAM pour accroître la teneur en protéines du grain par l’introgression du gène Gpc-B1/Yr36 du Triticum turgidum L. (Zhuk.) dicoccoides (Körn. ex Asch. & Graebn.) sur le chromosome 6BS. Au cours des deux dernières années, le cultivar DH ‘AC Andrew’ a été le plus cultivé des cultivars de blé tendre blanc de printemps de l’Ouest canadien (CWSWS). Une nouvelle classe commerciale, le blé de force blanc de printemps de l’Ouest canadien (CWHWS), est uniquement constituée de cultivars DH. Le blé ‘Goodeve’, un des premiers blés CWRS à posséder une résistance à la cécidomyie du blé (Sitodiplosis mosellana (Géhin)) conférée par la présence du gène Sm1 sur le chromosome 2BS, a été créé à l’aide du marqueur ADN WM1. Le blé ‘Glencross’, premier cultivar de blé extra fort de l’Ouest canadien (CWES) à posséder le gène Sm1, a été sélectionné selon la présence du marqueur ‘WM1’ chez les sujets haploïdes, avant le doublement chromosomique. Les cultivars de blé dur ‘CDC Verona’ et ‘Brigade’ ont été mis au point à l’aide d’un marqueur du gène Cdu1, situé sur le chromosome 5B, qui joue un rôle important dans la régulation de la concentration de cadmium. Grâce aux marqueurs, on peut effectuer la sélection de manière stratégique et intégrée, car cette technologie permet de quantifier l’introgression de divers gènes clés dans du matériel généalogique avancé, de repérer les locus ciblés chez les parents et de soumettre ensuite la descendance à une SAM.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :