Sélection de la langue

Recherche

Effect on hepatonephric organs, serum metabolites and oxidative stress in post-weaning piglets fed purified zearalenone-contaminated diets with or without Calibrin-Z

Jiang, S.Z., Yang, Z.B., Yang, W.R., Wang, S.J., Wang, Y., Broomhead, J., Johnston, S.L., et Chi, F. (2012). « Effect on hepatonephric organs, serum metabolites and oxidative stress in post-weaning piglets fed purified zearalenone-contaminated diets with or without Calibrin-Z. », Journal of Animal Physiology and Animal Nutrition, 96(6), p. 1147-1156. doi : 10.1111/j.1439-0396.2011.01233.x  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons réalisé l’étude présentée ici pour examiner la toxicité de la zéaralénone (ZEA) sur le foie et les reins, les métabolites sériques et le stress oxydatif chez le porcelet et pour évaluer l’efficacité du Calibrin‑Z (CAZ) pour prévenir les effets défavorables causés par la ZEA. Nous avons réalisé une expérience de 22 jours sur 36 porcelets sevrés à 21 jours (Landrace × Yorkshire × Duroc, 18 femelles et 18 mâles; poids moyen : 8,84 ± 0,21 kg). Nous avons réparti au hasard des porcelets de chaque sexe en six groupes de traitement : i) groupe témoin (ration de base seulement); ii) ration témoin + 1 g de CAZ/kg; iii) ration témoin + 1 mg de ZEA/kg; iv) ration témoin + 1 mg de ZEA/kg + 1 g de CAZ/kg; v) ration témoin + 1 mg de ZEA/kg + 2 g de CAZ/kg; vi) ration témoin + 1 mg de ZEA/kg + 4 g de CAZ/kg. Les porcelets étaient logés et nourris individuellement pendant toute la durée de l’expérience. Nous avons prélevé des échantillons de sang, et les porcelets ont été abattus à la fin de l’expérience pour le prélèvement des organes en vue de l’évaluation physiologique. Chez les porcelets qui ont reçu une ration contaminée par de la ZEA, nous avons constaté une augmentation (p < 0,05) des activités aspartate aminotransférase, alanine aminotransférase, phosphatase alcaline, gamma‑glutamyltransférase (GGT), créatine kinase et cholinestérase, de la concentration sérique d’urée et de créatinine et sur la concentration sérique et hépatique de malondialdéhyde (MDA). En outre, chez les porcelets qui ont reçu une ration additionnée de ZEA seulement, nous avons constaté une réduction (p < 0,05) de la concentration sérique de globuline, triglycérides et lipoprotéines de haute densité (HDL) et des activités sérique et hépatique totales de superoxyde dismutase (TSOD) et de glutathion peroxydase (GSHPx). L’ajout de CAZ, à raison de 1‑4 g/kg, dans la ration contenant 1,05 mg de ZEA/kg a entraîné une augmentation linéaire (p < 0,05) de la concentration sérique de triglycérides et de HDL, de l’activité sérique et hépatique TSOD et GSHPx, et une réduction linéaire (p < 0,05) de toutes les enzymes sériques en plus d’abaisser (p < 0,05) la concentration sérique d’urée et de créatinine ainsi que la concentration sérique et hépatique de MDA qui s’étaient élevées à cause de l’ajout de ZEA à la ration. Chez les porcelets qui ont reçu une ration contaminée par de la ZEA, nous avons constaté une augmentation (p < 0,05) du poids relatif du foie et des reins par comparaison aux porcelets du groupe témoin, tandis que chez les porcelets qui ont reçu une ration contenant de la ZEA ainsi que du CAZ, à raison de 4 g/kg, l’amélioration du poids relatif du foie et des reins n’était que numérique. Toutefois, avec la ration ne contenant que du CAZ, à raison de 1 g/kg, aucun effet n’a été constaté sur les paramètres mesurés par comparaison aux sujets témoins. Nous estimons qu’une ration contenant de la ZEA à raison de 1,05 mg/kg exerce un effet défavorable chez les porcelets et que cet effet a été entièrement ou partiellement éliminé par l’ajout à la ration d’un complément de CAZ à une concentration comprise entre 1 et 4 g/kg.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :