Sélection de la langue

Recherche

Managing the Pea Leaf Weevil in Field Peas.

Cárcamo, H.A. et Vankosky, M.A. (2011). « Managing the Pea Leaf Weevil in Field Peas. », Prairie Soils and Crops, 4, p. 77-85.

Résumé

Le charançon rayé du pois est l’un des rares insectes ravageurs du pois dans le sud de l’Alberta et le sud–ouest de la Saskatchewan. Les encoches caractéristiques grugées par les adultes dans le feuillage des semis n’ont généralement aucun effet sur le rendement des cultures. Les larves s’attaquent aux nodules racinaires fixateurs d’azote et peuvent réduire le rendement si le sol est pauvre en azote. Seuls le pois cultivé et la féverole sont susceptibles de subir des dommages importants. Les autres espèces cultivées de la famille du pois peuvent être attaquées par les adultes, mais elles ne sont pas gravement endommagées par les larves. Chez le pois cultivé, le seuil de dommages économiques durant les stades 2 5 nœuds s’établit à 30 % des semis présentant des dommages au niveau de la feuille terminale. Le traitement des semences au thiaméthoxame a donné des rendements plus uniformes que l’application d’insecticides foliaires, mais d’autres essais à l’échelle des fermes devront être effectués pour confirmer ces tendances. Des cultures pièges peuvent être aménagées en plantant une bordure de gesse velue en automne ou une variété printanière tôt en saison. Une étroite surveillance de la culture piège s’impose pour éliminer les charançons avant qu’ils se propagent au reste du champ. Les cultures dont le sol n’est pas travaillé sont moins lourdement attaquées que celles soumises à un travail du sol classique. La lutte biologique est un domaine de recherche prometteur qu’il convient d’explorer pour assurer une gestion durable de ce ravageur.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :