Sélection de la langue

Recherche

Biology and management of Lygus in canola.

Otani, J.K. et Cárcamo, H.A. (2011). « Biology and management of Lygus in canola. », Prairie Soils and Crops, 4, p. 42-53.

Résumé

L’ampleur des dommages infligés au canola par les punaises du genre Lygus (Hemiptera: Miridae) est difficile à prévoir, car ces ravageurs, qui forment un complexe pouvant compter jusqu’à six espèces, peuvent produire plusieurs générations par année et ont une gamme d’hôtes très diversifiée. Les caractéristiques des régions productrices sont également très variables au Canada, et le nombre de générations et la synchronisation phénologique entre les ravageurs et le canola varient également d’une région productrice à l’autre dans les Prairies canadiennes. Le seuil de dommages économiques chez les variétés de canola classiques est bien établi pour le sud du Manitoba. Dans d’autres régions productrices des Prairies, en particulier les régions situées plus au nord, les conditions de croissance sont différentes, et les seuils de dommages économiques sont par conséquent vraisemblablement différents. Cette situation, combinée à la mise au point et à l’adoption généralisée de nouvelles variétés de canola hybride, indique qu’il faut poursuivre les recherches afin d’évaluer la relation entre ces ravageurs imprévisibles et les systèmes de production de canola actuels. Il faut également procéder à un examen plus approfondi des ennemis naturels de ces ravageurs et des conditions de croissance uniques qui contribuent au caractère imprévisible des infestations de punaises du genre Lygus dans les cultures de canola.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :