Sélection de la langue

Recherche

Soil Biology of the Canadian Prairies.

Lupwayi, N.Z., Hamel, C., et Tollefson, T. (2010). « Soil Biology of the Canadian Prairies. », Prairie Soils and Crops, 3, p. 16-24.

Résumé

Certains microorganismes du sol peuvent être pathogènes pour les plantes, mais la plupart d’entre eux ont plutôt un effet bénéfique sur les cultures et l’environnement, en participant à des processus comme la fixation de l’azote, le cycle de l’azote, la lutte biologique contre les organismes nuisibles, la formation et le maintien de la structure du sol (ameublissement) et la dégradation des produits agrochimiques et des polluants. Dans le présent article, nous abordons la répartition de ces organismes dans le sol des prairies et examinons la façon dont ils sont touchés par les pratiques d’exploitation des sols et de conduite des cultures. Nous traitons de la faune et des microorganismes du sol et nous attardons plus particulièrement à trois groupes de microorganismes d’une grande importance pour la production agricole, soit les champignons mycorhiziens à arbuscules, les champignons racinaires à cloisons pigmentées et les rhizobiums. Il est possible de favoriser la formation de communautés fauniques et microbiennes saines et diversifiées dans le sol en faisant appel à des pratiques et des systèmes d’exploitation tels que les pratiques aratoires antiérosives, la rotation des cultures, la gestion adéquate des éléments nutritifs et l’application de fumiers biologiques, si possible.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :