Sélection de la langue

Recherche

The 3Ns Chromosome of Psathyrostachys huashanica Carries the Gene(s) Underlying Wheat Stripe Rust Resistance.

Wang, Y., Yu, K., Xie, Q., Kang, H., Lin, L., Fan, X., Sha, L., Zhang, H., et Zhou, Y.-H. (2011). « The 3Ns Chromosome of Psathyrostachys huashanica Carries the Gene(s) Underlying Wheat Stripe Rust Resistance. », Cytogenetic and Genome Research (CGR), 134(2), p. 136-143. doi : 10.1159/000324928  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Dans le monde entier, la rouille jaune (Puccinia striiformis f. sp. tritici) est une des maladies du blé les plus destructrices. Or, l’exploitation et l’utilisation des gènes de résistance à la rouille jaune présents chez certaines espèces sauvages sont devenues un des éléments essentiels des stratégies d’amélioration de la résistance à cette maladie. On a notamment utilisé à cette fin le Psathyrostachys huashanica Keng ex Kuo, espèce sauvage de la tribu des Triticées qui possède une résistance élevée ou même une immunité à la rouille jaune. Dans le cadre de la présente étude, nous avons caractérisé 9 lignées d’addition blé-P. huashanica par coloration des bandes C au Giemsa, hybridation génomique in situ (GISH) et évaluation de la résistance à la maladie. La coloration des bandes C et la GISH ont révélé que les lignées 163-5, 165-1, 183-5, 240-3 et 240-4 étaient des lignées d’addition renfermant le chromosome 3Ns du P. huashanica à l’état monosomique, que les lignées 183-1 et 183-20 étaient des lignées d’addition renfermant ce même chromosome mais à l’état disomique, que la lignée 165-20 était une lignée d’addition double renfermant les chromosomes 3Ns et 4Ns du P. huashanica à l’état disomique et que la lignée 219-1 était une lignée d’addition et substitution double renfermant les chromosomes 1Ns et 3Ns/5A du P. huashanica à l’état disomique. Toutes les lignées d’addition renfermant le chromosome 3Ns du P. huashanica présentaient une résistance élevée ou une immunité à la rouille jaune. Une comparaison des diverses lignées d’addition blé‑P. huashanica nous a permis de conclure que c’est le chromosome 3Ns du P. huashanica qui porte le ou les gènes conférant une résistance ou une immunité à la rouille jaune. Utilisées comme donneurs, ces lignées d’addition pourront constituer une nouvelle source de résistance à la rouille jaune pour les programmes d’amélioration du blé.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :