Sélection de la langue

Recherche

The Study on the Effects of Chinese Herbal Mixtures on Growth, Activity of Post-Ruminal Digestive Enzymes and Serum Antioxidant Status of Beef Cattle

Wang, H., Yang, W.R., Wang, Y., Yang, Z.B., et Cui, Y. (2011). « The Study on the Effects of Chinese Herbal Mixtures on Growth, Activity of Post-Ruminal Digestive Enzymes and Serum Antioxidant Status of Beef Cattle. », Agricultural Sciences in China, 10(3), p. 448-455. doi : 10.1016/S1671-2927(11)60024-2  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Nous avons utilisé 16 bovins de boucherie issus du croisement des races Limousine et Luxi [(199,4 ±8,67) kg] pour évaluer les effets de mélanges d’herbes médicinales chinoises (MHMC) sur la croissance, l’activité des enzymes digestives post-ruminales et le bilan antioxydant du sérum. Les traitements ont consisté en un témoin (sans ajout de MHMC) et trois formulations de MHMC (MHMC A, MHMC B et MHMC C) administrées selon un plan expérimental complètement aléatoire. Les veaux ont reçu, à des postes d'alimentation individuels, une ration totale mélangée pendant 90 jours. Nous avons ajouté le MHMC A, le MHMC B, et le MHMC C aux rations à raison de 20 g par kg de matière sèche de concentré. Nous avons pesé les bovins au début et à la fin de l’expérience, de même qu’à tous les 15 jours afin de déterminer leur taux de croissance. Nous avons prélevé des échantillons de sang tous les 30 jours afin de déterminer l’activité superoxyde dismutase totale (SOD T) et celle de la glutathion peroxydase (GPX), de même que la concentration de malondialdéhyde (MDA). Les bovins ont été abattus à la fin de l’expérience, et nous avons prélevé des échantillons de chyme de différentes sections du tube digestif passées le rumen afin d’en analyser l’activité enzymatique. Tous les bovins ont eu un gain pondéral quotidien moyen similaire, mais ceux recevant un supplément de MHMC A ont eu une croissance plus rapide (P = 0,08) que ceux du groupe témoin et de ceux recevant les autres MHMC. La supplémentation en MHMC n’a pas modifié le pH du chyme des différentes sections du tube digestif passées le rumen. L’activité de la pepsine, de la trypsine, de la chymotrypsine et de la lipase des échantillons de chyme a été accrue (P < 0,05) à divers degrés par la supplémentation en MHMC A, en MHMC B et en MHMC C, tout dépendant des enzymes et de la partie du tube digestif. L’activité de l’amylase n’a été accrue que par le MHMC A et le MHMC C, et ce, dans les échantillons de chyme prélevés de l’iléon. La supplémentation en MHMC A et en MHMC B a réduit (P < 0,05) la concentration de MDA, mais n’a pas eu d’effet sur l’activité sérique de la GPX des bovins pendant toute la durée de l’expérience. Les bovins recevant un supplément de MHMC B ont également présenté un accroissement (P < 0,05) de l’activité de la SOD T mesurée dans le sérum au jour 30 et au jour 60 en comparaison du groupe témoin et de ceux recevant les deux autres traitements de MHMC. Les mélanges d’herbes médicinales chinoises administrés en suppléments à raison de 20 g par kg de matière sèche de concentré ont accru l’activité des enzymes digestives post-ruminales et amélioré le bilan antioxydant du sérum. L’ajout du MHMC A et du MHMC B à la ration pourrait favoriser la production des ruminants.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :