Sélection de la langue

Recherche

Field scale evaluation of bovine-specific DNA as an indicator of tissue degradation during cattle mortality composting

Xu, W., Reuter, T.R., Xu, Y., Hsu, Y.-H., Stanford, K.I.M., et McAllister, T.A. (2011). « Field scale evaluation of bovine-specific DNA as an indicator of tissue degradation during cattle mortality composting. », Bioresource Technology, 102(7), p. 4800-4806. doi : 10.1016/j.biortech.2011.01.037  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Dans le compostage des carcasses, comme l’étendue de la décomposition des tissus est difficile à évaluer, on utilise la température pour suivre le processus de décomposition. Dans la présente étude, nous avons procédé au compostage de carcasses à l’échelle d’une exploitation et prélevé des échantillons de tissu cérébral (Cerveau) composté ainsi que des échantillons du compost adjacent au tissu cérébral (CAC) sur une période de 230 jours. Après avoir extrait l’ADN génomique, nous avons quantifié les fragments d’ADN mitocondrial spécifique des bovins (ADN-mt) et d’ADNr 16S bactérien à l’aide de la PCR en temps réel. Le rendement en ADN génomique de Cerveau et de CAC a diminué rapidement (89-98 %) et s’est stabilisé après 7 jours. Comparativement au jour 0, l’ADN-mt de Cerveau a rapidement diminué (réduction de 84-91 % au jour 7). Quant au CAC, l’ADN-mt a augmenté considérablement jusqu’au jour 28 (d’un facteur atteignant 34 500) pour ensuite diminuer (réduction de 77-93 % au jour 112). La quantification de l’ADN-mt bovin indique que la décomposition des tissus se fait rapidement au début et que le contenu des cellules est libéré dans le substrat avoisinant, après quoi on observe une décomposition additionnelle de l’ADN-mt par les microorganismes qui prolifèrent. Ainsi, les copies d’ADN-mt bovin dans le substrat du compost constituent un indicateur fiable de la décomposition des tissus.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :