Sélection de la langue

Recherche

Detection of sprout-damaged wheat using thermal imaging.

Vadivambal, R., Chelladurai, V., Jayas, D.S., et White, N.D.G. (2010). « Detection of sprout-damaged wheat using thermal imaging. », Applied Engineering in Agriculture, 26(6), p. 999-1004.

Résumé

La présence de grains germés dans le blé réduit la qualité de la farine obtenue, et les pains, les pâtes, les biscuits, ou tout autre produit préparé à partir de ce blé, sont de piètre qualité. Les méthodes les plus courantes pour déterminer la teneur en grains germés comprend l’inspection visuelle, l’indice de chute et l’analyse rapide de la viscosité. Ces méthodes sont subjectives ou destructrices et chronophages. Nous avons fait l’essai de l’imagerie thermique pour détecter la germination à partir de la chaleur dégagée par les grains de blé sains et les grains germés. Nous avons utilisé une caméra thermique infrarouge pour prendre des images de grains sains et de grains germés, et nous avons analysé ces images à l’aide du logiciel Matlab. Nous avons utilisé l’analyse discriminante linéaire (ADL), l’analyse discriminante quadratique (ADQ) et un réseau de neurones artificiels (RNA) pour classer les grains de blé en grains sains et grains germés. La précision de classification des grains sains et des grains germés était la suivante : 88,2 % et 98,1 % par l’ADL, 88,7 % et 95,1 % par l’ADQ et 99,4 % et 91,7 % par le RNA. Les résultats ont montré que l’imagerie thermique peut être utilisée pour distinguer les grains de blé germés des grains sains.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :