Sélection de la langue

Recherche

Enhanced alginate microspheres as means of oral delivery of bacteriophage for reducing Staphylococcus aureus intestinal carriage.

Ma, Y., Pacan, J.C., Wang, Q., Sabour, P.M., Huang, X.Q., et Xu, Y. (2012). « Enhanced alginate microspheres as means of oral delivery of bacteriophage for reducing Staphylococcus aureus intestinal carriage. », Food Hydrocolloids, 26(2), p. 434-440. doi : 10.1016/j.foodhyd.2010.11.017  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

L’utilisation thérapeutique de bactériophages, ou phagothérapie, pourrait s’avérer utile dans le traitement de certaines infections intestinales. Mais l’efficacité de l’administration de bactériophages par voie orale peut être réduite en raison de la sensibilité de certains d’entre eux au faible pH de l’estomac. Notre étude visait à mettre au point une formulation d’encapsulation améliorée, avec une protection accrue contre l’acidité, pour l’administration par voie orale de phages K de Staphylococcus aureus. Nous avons utilisé des microparticules de carbonate de calcium encapsulées conjointement avec des phages K dans des microsphères d’alginate et vérifié leur efficacité à préserver la viabilité des phages dans des acides in vitro. Les phages libres ont été complètement détruits quand ils ont été exposés au liquide gastrique simulé (LGS) à pH 2,5. En revanche, les populations de phages K encapsulés dans de l’alginate n’ont diminué que de 2,4 unités logarithmiques après une incubation d’une heure dans le LGS à pH 2,5. L’ajout, aux microsphères d’alginate, de carbonate de calcium comme excipient antiacide a significativement amélioré la survie des phages encapsulés, la réduction n’étant que de 0,17 unité logarithmique après 2 heures dans le LGS à pH 2,5. Nous avons également testé d’autres agents protecteurs, comme le tréhalose, le saccharose, le lait écrémé et la maltodextrine, et constaté qu’ils permettaient d’augmenter la viabilité du phage K encapsulé lorsque celui-ci était soumis à la dessiccation. Les effets protecteurs variaient selon le type d’additif et sa concentration. La formulation d’encapsulation améliorée a permis d’accroître la survie du phage K exposé au LGS. Dans cette expérience, nous avons utilisé le phage K de S. aureus comme modèle, mais on pourrait entrevoir d’améliorer encore davantage la formulation d’encapsulation pour réduire la colonisation intestinale par d’autres pathogènes.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :