Sélection de la langue

Recherche

Phosphorous Acid for Late Blight Suppression in Potato Leaves.

Wang-Pruski, G., Coffin, R.H., Peters, R.D., Al-Mughrabi, K.I., Platt, H.W., Pinto, D.M., Veenhuis-MacNeill, S., Hardy, W., Lim, S., et Astatkie, T. (2010). « Phosphorous Acid for Late Blight Suppression in Potato Leaves. », The Americas Journal of Plant Science and Biotechnology, 4(Spec. Issue 2), p. 25-29.

Résumé

Le mildiou est la maladie de la pomme de terre la plus dévastatrice : elle limite la production dans toutes les régions du monde. Nous avons réalisé une étude au champ d’une durée de trois ans à l’île‑du‑Prince‑Édouard, au Canada, afin d’évaluer l’efficacité d’un fongicide à base d’acide phosphoreux contre le mildiou chez la pomme de terre. Chaque année, au début d’août, nous avons prélevé des feuilles chez des sujets soumis à différents traitements fongicides puis les avons manuellement infectées avec une suspension de sporanges d’une souche US‑8 locale (A2) du Phytophthora infestans. Les traitements fongicides ont eu un effet significatif sur le développement de la maladie, et il y avait une interaction entre le traitement, le temps d’incubation et le cultivar. Chaque année, les meilleurs résultats ont été obtenus avec la combinaison acide phosphoreux-chlorthalonil, suivie du traitement au chlorthalonil seul; l’acide phosphoreux seul assurait une protection des feuilles contre l’infection, mais son effet était moindre que celui du chlorthalonil seul ou de la combinaison acide phosphoreux-chlorthalonil. Lorsque le mildiou est apparu au champ, en 2008 et en 2009, nous avons également évalué la gravité de la maladie au champ. Les résultats obtenus concordaient avec ceux des expériences sur des feuilles détachées. Nous en déduisons que pour l’étude du mildiou chez la pomme de terre, les analyses à partir de feuilles détachées peuvent raisonnablement remplacer les analyses sur des sujets au champ. L’application foliaire de fongicides à base d’acide phosphoreux assure une protection contre le mildiou de la pomme de terre, surtout en combinaison avec la pulvérisation périodique d’un fongicide à action préventive. De plus, l’acide phosphoreux étant pratiquement inoffensif pour l’environnement, le choix de fongicides à base d’acide phosphoreux permettrait de réduire les effets sur l’environnement liés à l’utilisation de pesticides dans les cultures de pomme de terre.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :