Sélection de la langue

Recherche

The ability of Pseudomonas sp. LBUM 223 to produce phenazine-1-carboxylic acid affects the growth of Streptomyces scabies, the expression of thaxtomin biosynthesis genes and the biological control potential against common scab of potato

St-Onge, R., Gadkar, V.J., Arseneault, T., Goyer, C., et Filion, M. (2011). « The ability of Pseudomonas sp. LBUM 223 to produce phenazine-1-carboxylic acid affects the growth of Streptomyces scabies, the expression of thaxtomin biosynthesis genes and the biological control potential against common scab of potato. », FEMS Microbiology Ecology, 75(1), p. 173-183. doi : 10.1111/j.1574-6941.2010.00992.x  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Streptomyces scabies cause la gale commune, une maladie d’importance économique qui touche les pommes de terre partout dans le monde, et contre laquelle il n’existe pas de mesures de lutte efficaces. Ce pathogène produit une phytotoxine, la thaxtomine A, qui joue un rôle dans le développement des symptômes sur les tubercules. Une stratégie de lutte biologique visant à limiter la croissance du S. scabies et à inhiber la production de thaxtomine serait une solution de rechange intéressante aux méthodes classiques de lutte contre cette maladie. La souche Pseudomonas sp. LBUM 223 produit un antibiotique, l’acide phénazine carboxylique (PCA), qui inhibe la croissance d’agents phytopathogènes et contribue à la lutte biologique contre les maladies des plantes. Dans la présente étude, nous avons utilisé un mutant incapable de produire le PCA (LBUM 223phzC-) pour examiner le rôle de la production de PCA par la souche LBUM 223 dans l’inhibition de la croissance de S. scabies, la répression des gènes de la biosynthèse de la thaxtomine (txtA et txtC) et la lutte biologique contre la gale commune chez la pomme de terre. La croissance de Streptomyces scabies a été beaucoup moins inhibée par le mutant LBUM 223phzC- que par la souche de type sauvage. Contrairement au mutant LBUM 223phzC-, la souche LBUM 223 de type sauvage a aussi fortement inhibé l’expression des gènes txtA et txtC chez S. scabies et protégé les pommes de terre contre la maladie. Ces résultats donnent à penser que la production de PCA est essentielle à la capacité de la souche LBUM 223 à limiter la croissance des pathogènes, à inhiber l’expression des gènes clés de la pathogénie et à lutter contre la gale commune de la pomme de terre.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :