Sélection de la langue

Recherche

Cryptosporidium andersoni in Western Australian feedlot cattle

Ralston, B.J., Thompson, R.C.A., Pethick, D., McAllister, T.A., et Olson, M.E. (2010). « Cryptosporidium andersoni in Western Australian feedlot cattle. », Australian Veterinary Journal, 88(11), p. 458-460. doi : 10.1111/j.1751-0813.2010.00631.x  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Cryptosporidium andersoni n’a jamais été signalé auparavant chez les bovins de boucherie à l’engraissement en Australie-Occidentale. Nous avons recueilli des échantillons de matières fécales dans 10 groupes de bovins de 11 à 36 mois gardés dans 5 parcs d’engraissement d’Australie-Occidentale. L’incidence de C. andersoni allait de 0 % à 26 %. Aucun signe clinique associé à l’infection à C. andersoni n’a été observé, mais nous avons constaté une réduction significative du gain pondéral de 0,44 kg chez les animaux infectés par comparaison à leurs compagnons d’enclos négatifs. Cryptosporidium andersoni se caractérise par la grande taille de ses oocystes (7,4 x 5,5 µm) et son identification a été confirmée par le séquençage de l’unité 18S.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :