Sélection de la langue

Recherche

Phosphorus efficiency in a long-term wheat-rice cropping system in China

Tang, X., Shi, X., Ma, Y., et Hao, X. (2011). « Phosphorus efficiency in a long-term wheat-rice cropping system in China. », Journal of Agricultural Science, 149(3), p. 297-304. doi : 10.1017/S002185961000081X  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Des études à long terme (14 ans) sur les rotations des cultures de blé d’hiver (Triticum aestivum L.) et de riz (Oryza sativa L.) ont été menées dans le sud‑ouest de la Chine afin d’examiner l’efficacité d’utilisation d’engrais à base de phosphore (P), ainsi que la productivité partielle des facteurs (PPF), l’efficacité agronomique (EA), l’efficacité interne (EI), le bilan partiel de P (BPP), l’efficacité de récupération (ER) et le bilan massique (intrant-extrant). Les sept produits étudiés, Control, N, NP, NK, NPK, NPKM et NPKSt, représentaient diverses combinaisons d’engrais inorganiques (N, P et K), de fumier (M) et l’utilisation de paille de riz (St). Sans épandage de P, le sol pourrait fournir environ 14,7 à 22,5 kg de P/ha par année et produire en moyenne environ 1,8 t/ha de blé et 6,0 t/ha de riz. L’apport de phosphore a accru de 65,5 % le rendement des cultures de blé et de 11,4 % celui des cultures de riz, au cours de la période de 14 ans. Les valeurs de la PPF allaient de 80,2 à 177 kg de grains/kg de P utilisé pour le blé et de 222 à 255 kg de grains/kg de P pour le riz dans le traitement avec le NPK. Toutefois, l’EA moyenne au cours de cette période affichait une valeur de 31,9 et de 21,3 kg de grains/kg de P inorganique pour le blé et le riz, respectivement. L’EI atteignait 214 et 318 kg de grains/kg de P utilisé pour le blé et le riz, respectivement, pendant la période de travail du sol. Le BPP pour l’ensemble des cultures de rotation au cours des 14 années se situait entre 0,8 et 0,64 alors que l’ER moyenne du P était de 0,26 (variant de 0,22 à 0,29) pour les systèmes de culture blé-riz pendant cette période. Pour chaque 100 kg de plus de P/ha par année, la concentration de P prélevée par le sol par 0,5 M NaHCO3 à pH 8,5 (Olsen-P) augmenterait en moyenne de 4,12 mg/kg dans le sol. Pour le système de culture blé-riz, le taux d’application actuel de phosphore, qui est de 55 à 65 kg de P/ha par année, permet de soutenir des rendements annuels d’environ 3 t/ha pour le blé et de 7 t/ha pour le riz. La présente étude laisse entendre que les recommandations en matière d’utilisation de P dans les systèmes de culture blé-riz pour en accroître le rendement devraient tenir compte de l’efficacité d’utilisation des engrais à base de phosphore.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :