Sélection de la langue

Recherche

Regional-scale impact of the weed biocontrol agent Mecinus janthinus on Dalmatian toadflax (Linaria dalmatica)

Van Hezewijk, B.H., Bourchier, R.S., et De Clerck-Floate, R.A. (2010). « Regional-scale impact of the weed biocontrol agent Mecinus janthinus on Dalmatian toadflax (Linaria dalmatica). », Biological Control, 55(3), p. 197-202. doi : 10.1016/j.biocontrol.2010.08.008  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

La linaire à feuilles larges (Linaria dalmatica (L.) Mill.) est une espèce envahissante d’importance dans les parcours naturels de l’ouest de l’Amérique du Nord. En 1991, le charançon perceur des tiges Mecinus janthinus Germar a été introduit d’Europe comme agent de lutte biologique classique afin de réduire la densité de la linaire à feuilles larges dans les parcours, en particulier en Colombie-Britannique. Afin de mesurer le succès du programme à l’échelle de la région, nous avons posé trois questions : 1) le M. janthinus s’est il répandu dans toute la région; 2) le M. janthinus a t il causé une réduction de la taille ou de la densité des plantes visées dans la région; 3) la répartition de la linaire à feuilles larges a t elle évolué à la suite de l’introduction du M. janthinus? Afin de répondre à ces questions, nous avons utilisé les données de relevés antérieurs et recueilli d’autres données sur le terrain sur la densité de la linaire et celle du charançon dans une région du sud de la Colombie Britannique couvrant une superficie de 40 000 km2. Nous avons constaté que le charançon était répandu dans toute la région à l’étude, résultat à la fois des lâchers et de la dispersion naturelle. La densité de la linaire était aussi faible dans les sites colonisés naturellement par le charançon que dans les sites de lâcher. Les données sur les populations établies depuis 3 à 10 ans montrent que la densité du charançon atteint un sommet la huitième année et qu’il existe une relation négative entre la densité du charançon et la longueur des tiges de la linaire. Entre 2000 et 2007, les colonies de linaire à feuilles larges sont devenues moins denses et progressivement plus fragmentées, et 15 % d’entre elles sont complètement disparues. Ces résultats montrent que le M. janthinus a réduit de façon significative la densité et la répartition de la linaire à feuilles larges dans une grande partie de l’aire de l’espèce en Colombie-Britannique.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :