Sélection de la langue

Recherche

Effects of different moving devices at loading on stress response and meat quality in pigs

Correa, J.A., Torrey, S., Devillers, N., LaForest, J.-P., Gonyou, H.W., et Faucitano, L. (2010). « Effects of different moving devices at loading on stress response and meat quality in pigs. », Journal of Animal Science, 88, p. 4086-4093. doi : 10.2527/jas.2010-2833  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Même si les données s’accumulent sur les effets défavorables de l’aiguillon électrique chez les porcs ayant atteint le poids d’abattage au point de vue du bien-être animal et de la qualité de la viande, cet instrument reste en usage. Nous avons donc étudié les réactions comportementales et physiologiques ainsi que la carcasse et la qualité de la viande de 360 porcs chargés dans un camion devant les transporter à l’abattoir par trois méthodes de manipulations différentes : 1) utilisation d’un aiguillon électrique et d’un panneau pour amener les porcs de l’enclos de finition au camion (EP); 2) utilisation d’un panneau et d’une palette pour amener les porcs de l’enclos de finition au camion (PAL); 3) utilisation d’un panneau et d’une palette pour amener les porcs de l’enclos de finition et utilisation d’un aiguillon à air comprimé pour faire avancer les porcs sur la rampe d’accès au camion (AC). Nous avons posé à un sous-groupe de 144 porcs (48 porcs/traitement) un moniteur de fréquence cardiaque. Au moment de l’exsanguination de ces animaux, nous avons prélevé des échantillons de sang pour le dosage de la créatine phospho-kinase et du lactate. Pour analyser les résultats, nous avons fait une analyse de variance où l’animal constituait l’unité expérimentale. Pour l’analyse du comportement, nous avons utilisé un modèle mixte où le traitement était l’effet fixe. Durant le chargement, les porcs EP ont glissé et sont tombés (P < 0,001), et se sont superposés (P = 0,03) plus souvent, mais se sont arrêtés (P < 0,001) et ont tenté de se retourner (P = 0,01) moins souvent que les porcs AC et les porcs PAL. Les porcs AC ont fait plus de demi-tours (P = 0,01) que les porcs PAL et les porcs EP. Le chargement des porcs EP a donné lieu à des vocalisations plus nombreuses et de plus longue durée (P = 0,02 et P = 0,001, respectivement) que le chargement des porcs AC et des porcs PAL. Le chargement des porcs AC a été le plus long, et celui des porcs EP, le plus rapide (P = 0,01). Chez les porcs manipulés avec un aiguillon électrique, la fréquence cardiaque était plus élevée que chez les porcs PAL et les porcs AC au chargement (P < 0,001), durant l’attente au moment du chargement (P < 0,001), au déchargement (P = 0,05) et dans l’aire d’attente (P = 0,02). Les concentrations sanguines de lactate à l’exsanguination étaient plus élevées chez les porcs EP (P = 0,05) que celles des porcs AC, les valeurs mesurées chez les porcs PAL étant intermédiaires. De plus, les valeurs du Ph ultime (pHu) des muscles Semimembranosus et Adductor étaient plus élevées chez les porcs EP (P = 0,002 et P = 0,004, respectivement) que chez les porcs PAL et chez les porcs AC. L’incidence d’éclaboussures de sang dans la région de la fesse était plus élevée (P = 0,04) chez les porcs EP que chez les porcs PAL et chez les porcs AC. Par conséquent, si l’on tient compte du bien-être des animaux, des contusions présentes sur les carcasses et des éclaboussures de sang, les aiguillons électriques devraient être remplacés par le panneau et la palette ou le panneau avec la palette et l’aiguillon à air comprimé. Toutefois, il faudrait approfondir la question pour déterminer comment améliorer l’efficacité du chargement par ces deux méthodes sans exercer d’effet défavorable sur les paramètres du bien-être animal.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :