Sélection de la langue

Recherche

No support for fluctuating asymmetry as a biomarker of chemical residues in livestock dung

Floate, K.D. et Coghlin, P.C. (2010). « No support for fluctuating asymmetry as a biomarker of chemical residues in livestock dung. », Canadian Entomologist, 142(4), p. 354-368. doi : 10.4039/n10-014  Accès au texte intégral (en anglais seulement)

Résumé

Les asymétries fluctuantes (FA) sont de petites déviations aléatoires entre les mesures du côté gauche et du côté droit de caractères d’un organisme donné qui sont normalement symétriques. On a souvent proposé d’utiliser les changements dans les FA comme biomarqueurs chez des organismes exposés au stress durant leur développement; ces changements pourraient être utiles pour déceler des concentrations faibles de résidus chimiques ou d’autres facteurs de stress dans le milieu. Nous avons examiné cette hypothèse dans chacune de trois expériences répétées de laboratoire et n’avons pas réussi à trouver d’effet de résidus chimiques (ivermectine) dans les bouses de bétail sur les niveaux des FA (caractères des ailes et des pattes) chez la mouche Scathophaga stercoraria L. (Diptera: Scathophagidae) qui se reproduit dans le fumier. En essayant de comprendre le désaccord entre nos résultats et ceux d’études antérieures, nous observons que plusieurs études avaient négligé de répéter les mesures des caractères de FA dans les expériences, ce qui augmente la possibilité de faux résultats positifs. De plus, les expériences étaient rarement répétées au sein d’une étude ou entre différentes études, si bien que la répétabilité des résultats positifs demeurait invérifiée. Ces problèmes ont été signalés par d’autres chercheurs, mais ils continuent d’être négligés. Les discussions sur la valeur des FA comme biomarqueurs ne pourront progresser tant qu’on ne tiendra pas compte de ces problèmes.

Signaler un problème sur cette page
Veuillez cocher toutes les réponses pertinentes :
Date de modification :